Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma recherche du bonheur.

Publié le par Perceval

Perceval a rêvé de gloire et la chance lui a souri...Perceval Pénitent Après cinq années d'aventures, mais aussi d’errance et d’oubli de Dieu. Ce temps de belles prouesses ne le satisfait plus...

Un ermite, oncle de Perceval, lui fait voir dans quelle nuit spirituelle il a jusqu’alors vécu. Seule la reconnaissance de la foi et l'espérance de la résurrection peut réparer ce manque et lui permettre de retrouver le Graal et de guérir le roi.

 

Sans doute, recherchons nous à combler divers manques, par une satisfaction matérielle ( et je ne parle pas des besoins élémentaires ) qui Consommation 30 glorieusesnous laisse insatisfaits… Le répit est bref , et le ‘ désir ‘, à nouveau , se fait sentir.


Certes, , au travers, de ces rêves et de la satisfaction de pouvoir les atteindre, je me sens vivant.


Cependant ; avoir ma maison, avoir une ‘ bonne situation ‘, avoir des enfants…  Est-ce là les aspirations d’une conditions humaine ? Même si, le génie humain, accompagne cette satisfaction de nos besoins, par une ‘ valeur ajoutée ‘ culturelle et artistique sans limite… Il me semble, encore, que je n’exprime pas ma véritable nature…


A mon avis, il ne s’agit que d’une erreur de cible… Mon ‘ aspiration ‘ est bonne ; mais je dois viser l’Etre plutôt que l’avoir…

 

Ma véritable nature ,-  que je la nomme ‘ véritable nature de bouddha’ ou ‘ divine ‘ – doit m’inciter à ne pas considérer la satisfaction de mes désirs, comme le sens de ma vie. Cette satisfaction est un don, une richesse à disposer, à partager…  A l’inverse, en faire une fin en soi, qui justifierait tous les moyens ; c’est véritablement se tromper de cible, c’est la manquer… Jésus emploie ce mot , galvaudé depuis : « pécher ». Peu importe le vocabulaire. Cette reconnaissance de ne pas trouver mon bonheur par cette ‘ erreur de cible ‘, m’amène à rechercher ce qui peut véritablement satisfaire mon aspiration à plus de vie, plus de joie, plus de bonheur…

 


Commenter cet article

SAGRAMOR 05/05/2010 13:39


La seule chose à ne pas rater,est notre rencontre de ce point qui en nous,est plus grand que nous.

La voie du yogi,celle du moine trappiste,celle du pénitent qui se flagelle,celle du stylite sur sa colonne,sont de longs chemins désolés.

L'homme qui a rencontré en lui-même,ceux que ceux-là cherchent vainement par des disciplines gymniques et des macérations,cet homme à libéré son esprit,en même temps que son coeur.
¨
Pour cet homme là,l'avoir et l'être sont des nécessités acquises et dépassées.

Pourquoi se priver du désir , qui est le moteur du monde?

Pourquoi s'interdire la joie,qui illumine notre âme et nous comble en esprit?

Cette rencontre peut se faire tout simplement,en se retirant quelques temps du monde,avec la farouche résolution de chasser hors de soi,l'égoîsme de la bête qui nous empêche d'être homme.

C'est la bonne vieille recette du Zohar,ou de l'érémétisme.