Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #quete tag

La Quête du Graal : Le Rétablissement - 20/21 -

Publié le par Perceval

* Quelle est votre Question ? ( en conclusion de l'étape précédente..) : Bohort..

- « En moi : où trouver la source de la force et de la fidélité….»

Entrez !

Dans une salle du Temple du Graal, Galaad est vêtu d'une cotte de maille en argent recouverte d'un surcot marqué de la croix templière...

Le Chercheur propose au Roi blessé ( son surcot est marqué de la croix Templière..) de boire au Graal... !

Dans les derniers chapitres des Mystères du Graal, Galaad ( fils de Lancelot et d'Elaine ( la fille du Roi blessé)) vogue sur la nef de Salomon, accompagné de Perceval, de Dandrane et de Bohort, vers le Château du Graal... Là, Galaad guérit le roi blessé en touchant sa blessure de la pointe de la Lance sacrée. En plus de guérir le Roi et lui permettre de mourir enfin, les terres deviennent à nouveau fertiles. De grande fêtes accompagnent cet événement, prédit bien longtemps auparavant par la Reine de Saba...

De nombreux chevaliers partis en Quête, peu sont revenus à Camelot.

Lancelot, tenaillé par son amour pour la Reine Guenièvre, s'approcha du mystère mais ne put se tenir éveillé... Gauvain, échoua également, pourtant l'un des meilleurs chevaliers de la Table Ronde, mais ses aventures nombreuses et galantes l'ont distrait de l'objectif même de la Quête...

Cependant, il serait plus judicieux de dire que chacun des chevaliers a pu se mettre à l'épreuve, et sans doute, découvrir pour lui, le véritable objectif qu'il donne à sa vie .

L'arcane N°20, correspond au ''Jugement'' : il s'ensuit un changement soudain, une évolution positive après une période difficile... Dans la légende arthurienne, on retrouve cela – après la ''mort d'Arthur'' – avec le retour d'Arthur : en effet, des histoires ont été contées de personnes audacieuses qui sont entrées dans la ''Colline Creuse'' pour y découvrir Arthur et sa cour endormis... Certains évoquent également, un retour d'Arthur de l'île d'Avalon...

Le retour d'Arthur est un événement prophétisé qui peut se produire au changement des marées du temps...

Pour continuer le Chemin : - Préparez votre question...

Sources : Le Tarot du Graal de John Matthews

Voir les commentaires

L'Aventure au temps de la Quête du Graal -1/2-

Publié le par Perceval

Que faut-il comprendre quand on dit que la Quête est une ''aventure'' … ?

 

Le mot « aventure » est un terme technique essentiel du vocabulaire poétique médiéval.

 

Le terme '' aventure '', par lequel le chevalier définit l'objet de sa quête - et ce faisant, il se définit lui-même :

 

« .. Je suis, dit-il, un chevalier en quête

de ce qu'il ne peut trouver;

car je cherche et rien ne trouve.

- Et que voudrais-tu trouver ?

- Aventurer pour éprouver ma prouesse et ma hardiesse.

Donc je te prie, te demande et t'implore,

si tu le sais,

de me conseiller une aventure ou une merveille.

- De cela, dit-il, tu te passeras : je ne sais rien de l'aventure et jamais je n'en ai entendu parler. »

Le chevalier au Lion - (Yvain, v. 358-369)

Le terme ' aventure ' a à faire avec ''la merveille'' ( ou d’aventure ou de mervoille ) et qu'il devra servir de preuve pour le courage d'Yvain.

Cependant on ne saurait comprendre la subtilité sémantique de ce passage si l'on ne se rappelle pas qu'en ancien français le verbe ''trover'' ne signifie pas simplement '' trouver '' ..( …) à l'origine c'était un terme technique du vocabulaire poétologique roman, qui voulait dire " composer de la poésie " et les poètes s'appelaient eux-mêmes trobadors en langue d'oc, trouvères en langue d'oil ou ou trovatori en italien.

Yvain, qui cherche ce qu'il ne peut trouver, pourrait être alors une évocation voilée de Chrétien de Troyes qui '' trouve '' l'argument de son poème: l'aventure du chevalier est l'aventure même du poète.

 

L'aventure est pour le chevalier autant rencontre avec le monde que rencontre avec lui-même et, de ce fait, source de désir et d'effroi.

Dans un lai de Marie de France, le protagoniste, après avoir rencontré la femme aimée, rentre chez lui en proie à un si grand trouble qu'il doute de lui et de ce qu'il a vu:

« Il pensait à son aventure

et doutant en son cœur

il est saisi d'effroi, ne sait que croire

et il ne lui paraît pas qu'elle soit vraie. »

(Lai de Lanval, v. 197 -2O0)

Toutefois, plus étrange et risquée est l’aventure, plus elle est désirable :

« Mais plus grande est la merveille

et plus risquée l'aventure,

plus il la désire et plus elle l'attire. »

(Érec et Enide, v. 5 644-5 646)

 

L'Aventure dans les romans de chevalerie désigne autant le hasard que le destin, autant l'événement inattendu qui met le chevalier à l'épreuve qu'un enchaînement de faits qui se vérifieront nécessairement.

« L'aventure qui doit être

il ne peut se faire qu'elle ne soit,

et ce qui doit arriver

pour rien au monde ne peut manquer. »

(Roman de Rou, v. 5609-5612)

 

Sources : Textes extraits de '' L'aventure – de Giorgio Agamben '' Rivages Poche

Voir les commentaires

Conter l'aventure

Publié le par Perceval

Conter l'aventure

Avec le romancier Chrétien de Troyes, l'aventure s’enrichit d'un personnage : le "chevalier errant". Au début du Chevalier au Lion, Calogrenant part « en quête d’aventure, seul, armé de pied en cap, comme un chevalier doit l’être » [vv. 174-5]. Au paysan qui lui demande qui il est, il répond : « Je suis un chevalier qui cherche l’introuvable. Ma quête a duré longtemps et pourtant elle est restée vaine. »[vv. 356-8] …

L'aventure, du latin advenire, désigne ce qui est destiné à "advenir", à "survenir". Jean Markale, dans son Lancelot, précise le sens du préfixe ad, "vers, en direction de, contre" : vivre l'aventure, "c'est aller vers ce qui arrive et lutter contre ce qui arrive".

Il s'agit là d'un moteur essentiel, et présenté comme tel, dans les romans relevant de la Matière de Bretagne. Bien des récits s'ouvrent en effet en rappelant cette coutume exigeant que, spécialement en certains jours festifs, le roi Arthur ne passât pas à table avant qu'on ne lui ait rapporté une belle aventure, ou que ne soit advenu quelque fait merveilleux:

- “Jamais il ne m'est arrivé de manger ni d'ouvrir la fête avant d'avoir vu un prodige ou quelque aventure. Et s'il plaît à Dieu, cela n'arrivera pas aujourd'hui !”, déclare-il à la fin de Caradoc

Et ce récit, cette merveille arrachait les chevaliers à l'inactivité, leur indiquait une mission, et justifiait ainsi leur raison d'être : " Plus grande est la merveille et plus pénible est l'aventure, plus il la convoite, plus il s'en met en peine. " (Erec et Enide).

L'aventure répond à un défi représenté par l'intrusion du monde extérieur, pour ne pas dire de l'autre monde, dans le cadre bien policé de la société de la cour du roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde : un défi outrepassant apparemment l'humaine compétence, mais que le héros s'attachera à relever, en choisissant de surcroît les chemins les plus difficiles, les plus périlleux et surtout les plus tortueux. Car le but n'est jamais bien défini ni localisé, et sur l'Aventure ne manquent pas de toujours se greffer d'autres aventures.

Le chevalier y erre dans un univers à la fois réel et féerique, où rien n'est prévisible et où tout peut arriver. Il doit y faire son chemin et répondre au mieux aux sollicitations du hasard ou du destin qui ne peuvent manquer de se dresser en travers de sa route. Telle est son devoir, et tel est son désir, sa plus intime attente.

Mais l'aventure est autant spirituelle que matérielle. Car, si elle est générée par l'autre monde, elle y appelle inévitablement le chevalier qui s'y engage. C'est vers cet au-delà qu'il se dirige lorsqu'il s'arrache au château et s'engage dans la forêt profonde, à la suite du blanc cerf ou à l'appel de quelque mystérieuse dame. Cela devient encore plus vrai avec le développement de la Quête du Graal. C'est alors à une véritable quête intérieure, à un parcours initiatique vers la pureté, la connaissance et la révélation du divin qu'il se trouve convié.

Sources: www.mythofrancaise.asso.fr

Voir les commentaires

Sur les pas du Roi Arthur -4/.-

Publié le par Perceval

Au-delà même du 'solaire' , se trouve le Monde Stellaire, représenté par la troisième carte : L'Etoile.

Dans les textes relatifs à Merlin, on y trouve la déesse Ariane qui tisse les étoiles.

C'est le lieu de la Vérité Universelle

Au-delà de toute connaissance géographique, historique, il y a dans toute recherche, tout voyage une possibilité d'un déplacement intérieur, peut-être même spirituel...

L’ÉTOILE est, en vérité, notre Étoile intérieur, notre guide intérieur... 

L'ensemble de ces trois cartes, nous invite au discernement. La Lune représente ce qui nous semble être l'obscurité intérieure, le Soleil une certaine révélation et l’Étoile permet de différencier la chemin de l'illusion et celui de l'Esprit. Et, c'est très difficile … !

L'Etoile nous rappelle, que chacun d'entre nous a une mission à réaliser... Mais, sur ce chemin nous ne sommes pas seuls; et c'est ce que nous verrons – sans doute - ( je garde confiance !) pendant notre voyage.

Mon objectif en entreprenant ce voyage est d'accentuer la prégnance de ce mythe, en moi...

Et, pourquoi celui-là ?

J'espère aussi faire une provision d'images ressenties, d'ambiances et pénétrer encore un peu plus l'environnement de cette Légende. Enfin... pour ce que j'en conscientise !

Partir à la recherche du mystère d'une légende a t-il un sens … ?

Évidemment ! S'il y a mystère, et d'autant plus portée par une légende : le départ pour une quête, donc une recherche, est naturel. Quant au sens de cette recherche, elle est en elle-même, puisque le but n'est pas la cible, mais le chemin : démarche propre au mystère lui-même …

Et si la légende est celle du Graal ; la matière est si importante, si vaste, qu'y mettre un peu d'ordre – un ordre tout personnel bien sûr – est déjà un beau travail.

La légende du Graal, avec sa figure centrale du Roi Arthur est présente dès le Moyen-âge sous sa forme littéraire ; mais elle circule depuis beaucoup plus tôt...

A partir de Chrétien de Troyes, la légende du Graal se croise avec la tradition chrétienne ; mais elle était présente déjà dans une tradition païenne et celte en particulier ...

Les efforts des historiens et de nombreux chercheurs pour établir cette légende sur un fondement historique, ont produit un personnage d'Arthur, chef de tribu...

L'origine de ces légendes se perd dans un obscur passé, attendu que beaucoup de ces aventures symboliques démontrent une époque pré-chrétienne.

Ainsi, Merlin le Sage, dernier frère de la fraternité Druidique, doit avoir été relié à tous les prêtres Druidiques précédents qui prêchaient la Doctrine Universelle que l'humanité d'à présent ne connaît plus.

Aujourd'hui encore, de nombreux pèlerins gravissent péniblement la pente raide du château de Montségur; bastion cathare appelé par certains "Le mont de la Certitude" pour chercher paix et recueillement là où ont vécu et où sont morts des centaines de ''parfaits''.

Mêmes pèlerinages au château de Montréal-de-Sos ( Ariège) ainsi qu'en Espagne où le Montserrat est lui aussi, la montagne des pèlerins.

De même aussi, en Angleterre, vers la chapelle en ruines de Glastonbury où se trouverait le sépulcre de Joseph d'Arimathie, et où le Graal aurait trouvé son dernier refuge.

Cette recherche prend parfois figure d'une chasse au Trésor, aventure symbolique, reprise en divers lieux quelque soit notre tradition...

--- Cette fois-ci, il est temps de fermer ses valises. Et, de se rendre dans cette île étrange, qui rejette l'Europe, roule à gauche, et.. et ... à voir!

Avant de quitter le Northumberland, j'ai envie d'évoquer un château que je n'ai pas visité : : Bamburgh Castle, qui est dit être la ''Joyeuse Garde'' cité dans le ''Lancelot en prose '' (1215) . Initialement, il se nommait la ' Douloureuse Garde ' puisqu'il causait la mort des chevaliers qui tentaient de l'assaillir... Il est l'un des plus beaux châteaux Anglais, et il est sur la côte du Northumberland
Il est le cadre du premier exploit de Lancelot, alors que son nom ne lui avait pas été révélé. Il était le ' chevalier sans nom ', ou ' le blanc chevalier '.
Il gagnera ce château, au cours de trois épreuves : celle des ' trois portes ', celle de la dalle du caveau qui lui révélera son nom, et celle de la crypte et du démon... Les habitants redécouvriront la joie de vivre, la prospérité et la fécondité …
'' Joyeuse Garde '' deviendra le domaine de Lancelot, et son refuge avec Guenièvre lorsqu'il sera pourchassé, et où il serait enterré...
 

- Certaines sources disent que Arthur aurait rasé ''Joyous Gard'' ... Et Malory ( 1470) suggère que le château de Bamburgh est assis sur les ruines de ''Joyous Gard''.  

Voir les commentaires

Sur les pas du Roi Arthur -1/.-

Publié le par Perceval

Sur les pas du Roi Arthur -1/.-

Depuis longtemps je souhaitais mettre mes pas dans ceux de la légende arthurienne, sur le sol anglais ; au plus près de l'origine du mythe...

Un voyage comme celui-là se prépare, pour être prêt à recevoir non seulement, ce que le pays garde en patrimoine, en paysages ; mais aussi ce qui ne peut pas s'écrire dans un guide de voyage, qui n'est pas de l'ordre de la foi, mais de l'Esprit et de l'esprit même de la Légende...

Ce voyage se prépare en amont, avec ce que j'ai déjà compris de la '' Quête du Graal '' ; de la Légende avec ses contes et ses images … C'est cette préparation particulière, que je décris dans ces cinq ou six articles, avant même de partir …

L'occasion de partir et tenter ce chemin m'a été facilité grâce aux interventions de Viviane, une belle femme rousse qui s'exprime par l'intermédiaire des cartes du Tarot.

Les trois premières cartes sont la Lune, le Soleil et l’Étoile.

La tradition de Merlin est fondée sur l'idée d'Espace Sacré, avec toutes les énergies et la conscience tournant autour des trois Mondes – de la Lune, du soleil et de l'Etoile...

La Tradition de Merlin, enseignée par une femme : Viviane voit la création comme un ensemble de trois roues :

  • La première Roue représente le monde lunaire ( centré sur la Lune) qui comprend les planètes dont la terre.

  • La deuxième Roue est le monde solaire, centré sur le Soleil, l'au delà du Lunaire ...

  • la troisième Roue : le monde Stellaire, centré sur … l'Inconnu, ou le vide, ou l'au-delà du Solaire ...

Viviane - appelée aussi Niviène ( céleste - le gallois 'nef', le breton 'nenv' signifient 'ciel' ) dans le Roman de Merlin - est une fée des eaux et une magicienne... Deux figures vont fusionner dans ce personnage : la marraine de Lancelot et la geôlière de Merlin.

Sur les pas du Roi Arthur -1/.-
Sur les pas du Roi Arthur -1/.-
Sur les pas du Roi Arthur -1/.-

Voir les commentaires

Entrez dans la légende ...

Publié le par Perceval

Voir les commentaires