Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment se situer sur « le chemin » ?

Publié le par Perceval

Il me semble, que chez nous les ‘ cathos ‘, la notion de « chemin spirituel » ou « voie spirituelle », ne soit pas utilisé dans son sens efficace, presque utilitaire…Chevalier 2

Arnaud Desjardin ( AD ), un de mes maîtres en ‘lecture’… rappelle que le Bouddha utilise l’image de «l’atteinte de  l’autre rive », qu’elle est précédée par une « traversée », et elle-même par une prise de conscience d’être sur « le rivage ».

Ces images insistent sur l’apprentissage, la quête, l’exercice, l’auto-discipline …

Mais, il y a encore plus important à comprendre, je crois, c’est que chacune de ces étapes, s’accomplit à un niveau de conscience différent… Cependant, la spiritualité catholique ( et pas seulement elle … ) omet de le signaler ; et les concepts s’assemblent et se présentent à nous, au risque de n’y rien comprendre ( peut-être ) - mais surtout, de ne pouvoir y accéder par l’expérience, la pratique, ou la pensée ( ce qui déjà met en valeur plusieurs niveaux … ). Ainsi en est-il du «  Royaume », notion clé de l’Evangile ; mais aussi de l’Amour ( que de malentendus … ! )…

Admettons, le plus tôt possible, que nous pouvons prendre une corde pour un serpent… Si dans la pénombre, nous distinguons un serpent : nous sommes dans la ‘ certitude de sa présence ‘. Seul un examen attentif, lucide du ‘serpent’ , nous fera reconnaître la corde ( et c’est en un instant, que nous ferons l’expérience de la ‘ vérité’ du serpent ) !...

L'Autre RiveBien souvent, nous nous croyons déjà sur l’autre rive, avec une manière de penser de notre rivage d’origine … Ou, encore : « nous sommes et avons toujours été déjà sur l’autre rive et il s’agit simplement de se réveiller d’un ‘hypnotisme’… » AD… Bien sûr ; mais, c’est la même chose ! Le Royaume n’est pas une promesse d’un futur, situé après la mort.

 

Mon propos, concernait les « moyens habiles », pour avancer avec lucidité sur ce chemin. La religion catholique est mon ‘véhicule’, ce n’est que cela : «  L’homme n’est pas fait pour le sabbat, le sabbat est fait pour l’homme ».

 

Je suis engagé sur un chemin, qui ne m’a pas retiré du monde. Aussi, je porte en moi des ‘espoirs’, des ambitions, peut-être des « revanches à prendre, des frustrations à combler »... Une part – seulement- de mon « élan vital » est disponible pour me consacrer à l’Essentiel ! La force de l’Evangile, est de ne pas réserver ce « Chemin » à ceux qui font vœu de pauvreté, ou de chasteté. Le message de Jésus, les textes des plus grands sages, parle de ‘ transformation ‘ , de ‘re-naissance ‘. Le chemin lui-même est une suite de recommencements, de « morts à … »jesus-apaise-tempete

Auparavant, je dois reconnaître là où j’en suis. Reconnaître ce qui, pour moi, a de la valeur aujourd’hui. Et, …Savoir, qu’avant la résurrection, il y a la mort sur la croix .. ! Si, je le savais – réellement – je gagnerai du temps ! ( A. D reprend souvent cette expression : on n’est pas mort à 80%, à 99% .. ! )

Quand on est ‘chenille’, comment penser ‘ papillon ‘… ? On peut s’imaginer papillon, mais comment accepter de cesser d’être chenille ?

 

Évangile selon Marc 4 : «  35. Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit aux disciples : « Passons sur l’autre rive ».

Commenter cet article