Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prière de Jésus - Prière du Coeur

Publié le par Perceval

"Ne savez-vous pas que vous êtes un temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous", dit saint Paul (1 Co 3,16).

Chaque homme est appelé à devenir ce temple. C'est la vocation fondamentale du chrétien. Pour devenir cette maison du Dieu Vivant, il doit toujours porter en lui le Nom de Dieu:

"Je consacre cette maison que tu as bâtie, en y plaçant mon Nom à jamais; mes yeux et mon cœur y seront toujours" (1 Ro 9,3).



Christ Pantocrator
(Icône de Sofronov, Monastère de Chevetogne)


" La sainteté n'est pas dans telle ou telle pratique, mais dans une disposition du cœur qui nous rend conscients de notre faiblesse, et confiants jusqu'à l'audace dans la bonté du Père " (sainte Thérèse de Lisieux).

* J'ai mis ma confiance dans le Nom de Jésus, le Nom au-dessus de tout nom : En effet dans le nom de Jésus, il y a la récapitulation du mystère de l'incarnation et du salut :
"Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme, il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix! Aussi Dieu l'a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom, pour que tout, au Nom de Jésus, s'agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers, et que toute langue proclame, de Jésus Christ, qu'il est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. (Philippiens 2, 6-11

Alors, dit le moine d'Orient, " le Nom de Jésus devient une espèce de clé qui ouvre le monde, un instrument d'offrande secrète, une apposition du sceau divin sur tout ce qui existe. L'invocation du Nom de Jésus est une méthode de transfiguration de l'univers ".

Olivier Clément dira " L'invocation facilite la garde du cœur : lorsqu'une pensée, au sens évangélique, affleure au subconscient, il faut, avant quelle ne devienne obsessionnelle, écraser avec le Nom la suggestion démoniaque et transfigurer l'énergie ainsi libérée en la revêtant du même Nom " (Questions sur l'homme, Stock 1972, p. 86).

Saint Jean Casien explique bien qu'il faut invoquer le Nom de Jésus au moment où l'on s'endort, pour que la prière pénètre le sommeil.

Jean Lafrance, prêtre, nous dit que " Tout homme doit, un jour, découvrir qu'il porte en lui un " cœur de prière ", comme le dit si bien André Louf à propos d'un moine " que la prière a tout bonnement saisi et qui l'occupe continuellement. " Aujourd'hui, dit-il, j'ai l'impression que, depuis des années, je portais la prière dans mon cœur, mais je ne le savais pas. Elle était comme une source qu'une pierre recouvrait. À un moment donné, Jésus a ôté la pierre. Alors la source s'est mise à couler et depuis elle coule toujours " (André Louf, Seigneur, apprends-nous à prier, Éd. Foyer Notre-Dame, Bruxelles 1973, p. 31).
Il faut donc découvrir l'être caché au fond du cœur, selon la belle expression de saint Pierre (1 P 3, 4) parlant de la situation de l'homme nouveau. Saint Bruno parlera du " cœur profond ".
(Texte extrait de LA PRIÈRE DU COEUR de Jean Lafrance, prêtre (1931-1991))

Commenter cet article