Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur la route Richard Coeur de Lion : Ségur et Coussac-Bonneval– 2/ -

Publié le par Perceval

La vicomté de Ségur naquit au IXe siècle, lors de l’éparpillement féodal du Limousin.

En effet, le Limousin est partagé entre plusieurs grandes principautés. Néanmoins, toutes ces entités se situent dans la mouvance des comtes de Poitiers qui ont su, au cours du Xème, faire entrer un grand nombre de comtes et de vicomtes de la France du Centre-Ouest sous leur autorité de "ducs d'Aquitaine". En outre, plusieurs de ces vicomtes - les Aubusson, les Ségur, les Comborn, les Ventadour, puis les Rochechouart - sont issus des Limoges.

Remontant à 876, la vicomté de Ségur se confond avec celle de Limoges par le mariage d'Emma, fille du Vicomte Adhémar avec Guy 1er (998-1025), vicomte de Limoges. Cette lignée est à l'origine d'un premier château-fort à la fin du IXe s. Rattachée au Duché d'Aquitaine, Ségur est reprise aux Plantagenêts en 1177 puis soumise aux pillages des Brabançons et autres routiers à la mort de Richard cœur de Lion.

Prospère tout au long du Moyen-âge, la vicomté de Ségur connaît une grande renommée. Passée par mariage à la maison de Bretagne, elle est la possession de Jean de L'Aigle quand cet ancien compagnon de Jeanne d'Arc, à la tête des troupes royales de Charles VII, remporte la bataille de Castillon ( 1453), mettant fin ainsi à l'occupation anglaise.

*****

Les '' Bonneval '' sont une vieille famille locale ( Emergence de Bonneval en 930), et ont peut-être fréquenté le duc, puis le roi Richard... Une forteresse existait depuis 930, mais son état actuel date du XIVe siècle. Le château est connu pour appartenir à la même famille depuis sa construction.

Une légende médiévale rapporte que, Guillaume, comte de Bonneval, en 1147, a offert en escorte à l'évêque de Limoges deux lions féroces rapportés de la 3e croisade. Il prend comme blason familial : d'azur au lion d'or, arme et lampasse de gueule.

Lors du démantèlement de la citadelle en 1242, Coussac joue un rôle stratégique. Dès lors, le village devient l'un des enjeux des conflits entre Francs et Anglais de la région. Durant la guerre de Cent Ans, la famille Bonneval s'y implante.  

Commenter cet article