Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mariage ... la filiation, et la nature ...

Publié le par Perceval

Cette histoire de « mariage ... », - qui fera date (*)- me permet de réfléchir sur la filiation et sur la venue d'un petit-d'homme (ou femme). ( articles La Croix du 11/02 )logo-famille.jpg

(*), je ne pense pas que la décision du « mariage pour tous », sera tenue pour être un réel changement ( encore moins de société.. ! ), par contre, elle fera date pour être le moment où nous prenons conscience de la légitime existence de situations familiales différentes du couple symbolique  ( un homme et une femme : et, pour la vie )....

Devenir parents sollicitent, aujourd'hui et demain encore: -la volonté de parents et, -la nature... De tous temps la filiation est naturelle par la mère, et beaucoup moins par le père ; ensuite les coutumes et la loi font le reste. Aujourd'hui, la biologie permet sans doute d'aller un peu plus loin dans les arrangements « curieux », et la Bible, comme l'histoire en sont déjà pleins !

homme-en-chair.jpgDire qu'aujourd'hui ( et seulement aujourd'hui..?) : « on en revient finalement à une conception dualiste de l’homme opposant un principe spirituel noble (la volonté) et le corps confondu avec du matériel génétique à disposition. » Damien Le Guay, philosophe dans La Croix du 11/02, ne me paraît pas être une caractéristique du « mariage pour tous », mais une facheuse tendance qu'a l'humain de se prendre et se rêver pour son propre créateur ( et donc sa propre origine ...)

Gn02-Dieu_creant-l-humain-homme-et-femme.jpgAvec cette loi : l'enfant sera t-il davantage perçu comme un dû, alors qu'il est un don ? Non ! Rien à voir : cette faculté de considérer l'humain comme don est propre à une manière de considérer la vie, et ne tient pas à la considération d'un texte juridique … !

« La logique irrésistible de l’égalité refuse toutes les formes d’assignations, à résidence, à corps ou à identité...(...)  Le droit doit les corriger, les réparer. » Le droit devra t-il forcer la nature ?

Sérieusement … Le droit pourrait-il, par exemple, me désigner ( hors ma volonté) comme « Femme » ? ! Idiot... non ? Par contre le « droit canon » pourrait permettre à une femme ( qui le désirerait ) d'être ordonnée … non ?

Cette argumentation basée sur l'exigence absurde d'une égalité 'impossible', ne me semble avoir aucun sens … Personne ne souhaiterait supprimer cette magnifique dualité homme - femme !!!

Stephan_Sinding_-_Un_homme_et_une_femme.jpgLa féminité et la masculinité, sont Essentiels à l'épanouissement de l'humain non seulement au travers de sa sexualité, mais dans toutes les composantes de notre vivre ensemble ( et l'Eglise en est encore un très mauvais exemple ..!)

 

Le christianisme relativise les liens familiaux.. Luc 2,49, et la situation même de Jésus …

- D'autre part, malgré certaines tendances fâcheuses passées ( et qui laisse encore des traces aujourd'hui ..), le christianisme ne dissocie pas « corps et âme ».. ! Elle valorise l'incarnation... Dieu s'est fait « chair »... cerveau-homme-femme.jpg« Croire que Dieu s’est fait chair,développe Sœur Véronique Margron, c’est affirmer qu’on ne peut, par des arguties de vocabulaire ou des procédures techniques, faire fi du corps, ou simplement le réduire à un objet neutre. Le corps, pétri de chair, d’histoire, de mémoire, de sentiments, nous résiste. Et en même temps, croire à l’Incarnation, c’est croire que la Parole s’est faite chair, c’est affirmer le poids de la parole. Le corps n’a de sens humain que par la parole de reconnaissance qui est aussi reconnaissance de la filiation. »

- Ensuite : pour moi chrétien, la vie est un don, et je ne suis pas ma propre origine … Il nous faut « accepter » nos limites, là et ailleurs …

Cette anthropologie chrétienne et sans-doute humaniste, pour moi n'est en rien contradictoire avec le fait de reconnaître par la loi, que la famille peut aujourd'hui présenter plusieurs visages …

 

Commenter cet article

En savoir plus 15/08/2013 16:26

Merci!