Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le roi Arthur et les géants. -1/2-

Publié le par Perceval

la fôret

La forêt est un monde sans loi, peuplé d'êtres malfaisants : si les monstres, dragons ou géants sont des adversaires sans équivoque, parfois ce sont des fées qui, sous les traits de demoiselles en détresse, éprouvent les chevaliers. Car entrer dans la forêt, c'est pénétrer dans un monde où les forces du mal sont à l'action : le chevalier y fait dans la solitude l'épreuve de sa propre valeur. Une fois qu'il aura triomphé, il pourra revenir dans le monde des hommes et prendre place dans la société courtoise dont il aura contribué par sa prouesse à affirmer la dignité.

Le rôle d'un prince, et d'un héros, est de débarrasser son pays des créatures souvent surnaturelles qui le menacent.

Les géants sont dans cette perspective l'ennemi désigné du Roi Arthur dès son avènement.

Avant lui, Brutus dut massacrer les géants qui peuplaient le pays pour s'installer sur la terre d'Albion... Le royaume arthurien est souvent ainsi désigné par le nom de Logres "qui fut jadis la terre aux ogres".

Arthur est souvent présenté comme le vainqueur d'un géant outrecuidant qui ose le défier et remettre en question son droit au trône. La forme la plus classique de cet adversaire récurrent est celle du « géant aux barbes », qui porte un manteau composé des barbes arrachées aux rois qu'il a vaincus.

Arthur relève le défi du géant, et se bat contre lui en combat singulier. Il remporte une éclatante victoire qui confirme son droit à régner.bomarzo

Un géant se présente également sous les traits du roi Rion des îles, dont le nom signale l'étrangeté radicale et qui mène ses troupes de géants à l'assaut du roi de Carmélide, dans l'intention plus ou moins nette d'épouser Guenièvre.

Le géant avec l'outrecuidance se caractérise par la luxure. Il symbolise la brutalité des instincts animaux qui s'efforcent de renverser la « civilisation », et son comportement vis à vis des femmes va à l'encontre du système « courtois » dont Arthur et ses chevaliers sont les agents. Le plus bel exemple de cette transgression est l'aventure du « Géant du Mont Saint-Michel ».

sanglier_parc 2Ce sont dans les récits anciens ( archaïques) qui insistent le plus de la dimension de tueur de monstres, comme le montrent par exemple, les Mabinogion ( Contes gallois), de Kulwch et Olwen, dans lequel Arthur est le seul capable de venir à bout du sanglier magique Twrch Twryth, mais aussi de mettre un terme à la carrière de l'une des sorcières-guerrières qui abondent dans les textes celtiques.

Sources : La légende du roi Arthur de Anne Berthelot.

 

Commenter cet article