Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur la route Richard Coeur de Lion : Le Chalard -4/.-

Publié le par Perceval

Sur la route Richard Coeur de Lion :  Le Chalard -4/.-

 Le village du Chalard est né d'un prieuré fondé par Saint Geoffroy à la fin du XIe s.

La Vita Beati Gaufredi, reprend la vie de Geoffroy du Chalard ( ~1050-1125) , écrite un quart de siècle après son décès. Geoffroy est né à Boscavillot, village de Noth, à l'est de la Souterraine près du château de Bridiers, d'une famille modeste nous dit Dom J. Becquet. Il fait des études assez poussées à Tours, et vient ensuite enseigner à Limoges. Sur les conseils d'un riche marchand chez qui il loge, Pierre Brun changeur, il se fait ordonner prêtre à Périgueux vers 1087 par Raynaud de Thiviers, car le siège de Limoges était vacant à cette époque. Lors de son voyage d'ordination, il a remarqué la forêt de Courbefy qu'il a traversée. A son retour, il vient s'installer en ermite dans le site ruiné du Chalard, avec deux compagnons Pierre et Edmond le 6 janvier 1088, ayant refusé la proposition d'Hugues de Cluny de se faire moine.

Les trois ermites reçoivent un accueil favorable de la population qui les aide à construire un premier oratoire. Le 25 août 1088 le vicomte Adhémar, sur les instances de sa mère, donne le site à Geoffroy.

Une reconstruction de l'église du prieuré du Chalard débute en 1096, en partie grâce aux dons de l'archidiacre Bruschard, repentant. Cette nouvelle église est consacrée par Raynaud de Thiviers le 18 octobre 1100.

Geoffroy partage sa vie entre l'office divin et le souci pastoral des populations avoisinantes, contrairement à l'abbaye de Grandmontqui n'admet pas le patronage d'églises par soucis de pauvreté, et peut être aussi de tranquillité. N'a t-on pas vu un laïc flamand, Robert, venir au Chalard comme ermite, quelques années auparavant, et chassé par les curés craignant pour leurs casuels. Aussi Geoffroy se tourne vers le vicomte Raynaud de Thiviers pour lui donner raison et le soutenir.

Vivant comme un ascète, Geoffroy porte un cilice et deux chaînes en fer. Lorsqu'il meurt, après 38 ans de vie religieuse, le 6 octobre 1125, Gaucher d'Aureil vient célébrer ses funérailles, comme il l'avait fait pour Étienne de Muret. On l'inhume au Chalard. L'établissement se développe sous le troisième prieur, Géraud. Il est jeune lors de son élection et gouverne le prieuré pendant près de quarante ans. En 1150 il obtient une bulle pontificale de confirmation des biens du prieuré. C'est aussi autour du milieu du siècle, et à sa demande qu'est rédigée la Vita Beati Gaufredi.

Sources : - le site Limousin-médiéval : une référence !

  • Itinéraire avec Richard Coeur de Lion, de Christian Rémy

  • La Route Richard cœur de Lion, Roger Boudrie

Commenter cet article