Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #la quete du graal tag

Le Conte du Graal et la Quête de soi.

Publié le par Perceval

mélusine« Le conte et le mythe expriment des processus inconscients, et leur récit en opère chaque fois une réactivation et une évolution, et renouvelle ainsi le lien entre la conscience et l’inconscient » C.G. JUNG ( Etudes sur la phénoménologie de soi ).
Le processus d’atteindre la pleine réalisation de soi ( le Graal ), est appelée par Jung : individuation. Ce processus est inconscient, il s’exprime dans les rêves sous forme de figures : représentations symboliques des différentes composantes de la personnalité d’un individu et constituent les ‘acteurs’ du drame qui se joue en lui.

Perceval ( encore sans nom ) quitte sa mère, qu’il laisse évanouie ( morte ? ) : le Moi commence à vivre l’autonomie. Perceval, sans remord ( ? ) poursuit son chemin ( refoulement ?  Il en est ainsi du ‘ péché ‘ de Perceval…). Perceval, va vivre avec un sentiment de d’infériorité… Sa cousine le nomme Perceval « li cheitis » ( v 3567), la demoiselle hideuse ne le ménage pas…


Perceval désire devenir ‘ chevalier ‘ : il tente de s’approprier une ‘ Personna ‘ ( personnage social ), ce qu’exprime une aspiration à devenir quelqu’un : première étape d’individuation. Sorte d’image du Père .. ?
OmbreA ce moment, il y a généralement, aussi, rencontre de «  l’Ombre » ; le chevalier Vermeil… C’est peut-être surtout l’explication du personnage de Gauvain, sorte de double inversé. La figure d’ombre est à la fois destructrice et constructive.
Perceval sera aussi confronté au féminin… « La femme est toujours là où se trouve l’ombre de l’homme. » CG Jung ( L’âme et la vie : textes de Jung )


L’Anima est l’image archétypale de l’autre féminin, que tout homme porte en lui , et à l’aide de laquelle il appréhende l’essence féminine… L’homme n’est pas toujours capable de la reconnaître : il la rudoie avec la Demoiselle du pavillon. L’homme peut ainsi avilir la part féminine des valeurs humaines et de sa propre psyché. L’Anima se montrera encore à Perceval, sous la figure de la porteuse du Graal … La forme fantasmatique s’affiche souvent par un processus d’initiation…

Udo Krause
Que de choses à dire à ce propos… !
Entre le féminin, le masculin, le rituel, et l’alchimie initiatique d’une telle composition … !
Plutôt que d’intellectualiser ; la lecture du Conte du Graal permet d’intérioriser ce processus et de le rendre conscient, ensuite, par cette même reformulation que je tente ici…


Je pense, aussi, aux catholiques qui craignent d’affronter ainsi, leur ombre… Je pense à ma part masculine qui s’est trop souvent noyée dans un imaginaire fantasmatique. Le chemin spirituel permet de conscientiser ses propres problématiques. Aujourd’hui, le christianisme a, plus que jamais, le devoir, l’obligation d’évangéliser cette connaissance de la psyché. Je pense à l’apport essentiel de Jacqueline Kelen, un ‘ maître ‘ qui ne craint pas d’être Femme… !

Voir les commentaires

Le ' sujet ' de la Quête de Perceval

Publié le par Perceval

Quand tout est accompli...  (Malgré les pages qui manquent dans le manuscrit de Chrétien de Troyes, mais que l'on peut imaginer avec les différents 'continuateurs'...)

Vision du Graal


Perceval est devenu le maître du Graal, il a en garde le précieux sang. Il renonce à la chevalerie. trouver la Sainte Coupe, c'est libérer une force qui peut transformer le monde... Le Graal est une porte, Perceval nous en montre l'accés.

Le mythe du Graal, conduit son héros au travers de l'errance de sa quête, jusqu'à l'anéantissement de son individualité ( Perceval en entrant au château abandonne ses armes ... ).marie jésus coupe

Gauvain, le double nocturne de Perceval, ne pourra prétendre à approcher le Graal. Ses vertus, seront restées désespérément humaines...
A noter que pour Lancelot, la véritable quête est sa dame. Son Graal est Guenièvre.

Au terme de la Quête de Perceval, le héros est identifié au Christ.
" Vous avez revêtu le Christ " Gal 3,27
" Christ est Tout en tous " Col 3,11
" Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature " 2 Cor 5,17


Voir les commentaires

L' "Objet " de la Quête de Perceval

Publié le par Perceval

L'objet de la quête est de vivre le Chemin, sur 'son' chemin.Chevalier moine

Faire le chemin, à la manière de Perceval, c'est pour arriver finalement au Christ.
Faire le chemin, c'est conscientiser et intégrer l'ombre ( qui est la face adverse des l'inconscient dans ses tendances pathogènes ...), en résolvant les conflits, les épreuves,  les énigmes et en trionphant du Mal.

Jesus-cene.jpgL'idéal de l'homme spirituel, c'est le Christ.
A la fois vrai Dieu et vrai Homme: le prototype de l'Homme parfait, parfaite union entre le divin et l'humain.

Le Christ, nous révèle notre véritable identité: Fils de Dieu, c'est à dire Fils et Fille de l'Amour, si nous sommes inspirés par l'Amour... Le Christ a vécu le don entier de lui-même...

Voir les commentaires

L'épée... Perceval

Publié le par Perceval

L'armure, les armes, l'épée, sont présents dès le début de la quête de Perceval. Ils sont même les éléments déclencheurs et le premier souci du jeune habitant de la "gaste forêt", c'est Chevalier.jpgd'acquérir ce dont il ignore l'usage ...  " Sur ma foi je m'en vais demander au roi cette armure belle et neuve. Au diable qui en cherche une autre. "
L'épée représente directement la bravoure et la puissance. Pourtant, elle est à ' double tranchant ', de par sa dimension destructrice...
Elle peut, également, se rapporter à la justice, en séparant le bien du mal. Elle devient l'un des symboles de la ' guerre sainte ' , c'est à dire d'une guerre intérieure, évoquée aussi par l'épée apportée par le Christ ( Mat. 10,34 ).

dame_lac-2.jpgPerceval, deviendra le Chevalier Vermeil, mais il ignore tout de l'esprit de la chevalerie, et il aura bien du mal à défaire et s'approprier cette nouvelle peau; alors que lié encore à sa mère, il ne se sépare pas de sa tunique de chanvre à laquelle il prête nombreuses vertus ... Perceval n'est pas conscient du but de sa quête ..!

Nous avons tous à découvrir, qui nous sommes réellement... Cette confiance, cette Foi, alors que nous ignorons jusqu'au but réel, est le plus souvent engagée sur des malentendus ... A corriger, lors de la Quête, lors du Chemin...

Cette confiance, est portée par d'autres personnes que nous. Le roi pêcheur fait don à Perceval d'une épée et lui signifie le caractère exceptionnel de sa personne...!  N'est ce pas également, le message porté par Jésus, pour chacun de nous ...?

Voir les commentaires

Poser La question... avec Perceval

Publié le par Perceval

Le point culminant de la quête, pour Perceval, alors qu’il accède à la vision du Graal, est d’oser prendre la parole et de «  questionner », se compromettre et compatir à la blessure du « Roi pêcheur ». Cérémonie Graal 2


Questionner et, sans doute, se questionner, car la cérémonie du Graal le concerne, l’interroge … ! C’est toute le souffrance humaine qui est au bout de la question ...


Mais, en début de quête, Perceval, est un personnage dont ma psyché s’accommode facilement: - ne pas poser de questions, ( c’est le conseil que lui donne Gornemant), - ne pas s’intéresser aux autres ( Perceval, néglige sa mère, rudoie la demoiselle de la tante, néglige le roi Arthur et bien d’autres …).Cérémonie Graal 1


Quelle bonne surprise de trouver sous la plume de Simone Weil, une évocation du Graal, lors même de la description de quelque chose qui lui tient à cœur : l’attention.. !


« L’attention est la forme la plus rare et la plus pure de la générosité.

Il est donné à très peu d’esprits de découvrir que les choses et les êtres existent.

Depuis mon enfance je ne désire pas autre chose que d’en avoir reçu avant de mourir la révélation complète. […]

Cette découverte fait en somme le sujet de l’histoire du Graal. Seul un être prédestiné a la capacité de demander à un autre : « Quel est donc ton tourment ? » Et il ne l’a pas en entrant dans la vie. Il lui faut passer par des années de nuit obscure où il erre dans le malheur, loin de tout ce qu’il aime et avec le sentiment d’être maudit. Mais au bout de tout cela il reçoit la capacité de poser une telle question, et du même coup la pierre de vie est à lui. Et il guérit la souffrance d’autrui. »  
SIMONE WEIL et JOË BOUSQUET, Correspondance, Lausanne: L'Age d'Homme, "Le Bruit du temps", 1982, pp. 18-9.

 

Voir les commentaires

Trois femmes et l'éveil de Perceval

Publié le par Perceval

Trois femmes, parmi d'autres, sont sur le chemin de Perceval. Elles accompagnent sa quête...


La femme assume, vis-à-vis de l'homme, un aspect de l'' âme parfaite ' : sa noblesse, faite de beauté et de vertu, est pour l'homme comme une révélation de sa propre essence infinie, donc de ce qu'il "veut être". Il veut l'être parce qu'il "l'est"...

Ce vis à vis féminin ( ou masculin...) permet de symboliser et comprendre par l'imagination l'idéal d'unité que le couple peut représenter dans le conte. Le roi, ou le royaume prospère sera le signe d'une maîtrise et d'une bonne gouvernance de ses émotions, de sa volonté et de son intelligence.

Perceval, - Selon l'attention, peut-être même la contemplation de chacune - peut accéder à une étape vers l'éveil, vers la lumière.


Blanchefleur : Elle symbolise l'union des principes, l'ouverture ( réelle, intentionnée et attentive) à l'autre... Elle est l'Absolu féminin, et le double de Perceval. 

La porteuse du Graal : Elle propose un effort supérieur d'attention ( l'homme ne vit pas que de pain ...) ... Déchiffrer l'énigme .: ici, l'attention, le désir, la question ...

La Demoiselle en pleurs devant son ami, sans tête : La parcelle divine qui se lamente de ce que l'harmonie mystique n'a pu être réalisée.

J'y reviendrai.

Voir les commentaires

3 * L’âme de Perceval : Blanchefleur et le chevalier vermeil.

Publié le par Perceval

    Voir aussi: * 1 * L'histoire de Perceval
                            et * 2 * La " Quête " du Graal ...

Une âme en recherche, tel est déjà le sens de la première rencontre de Perceval avec les chevaliers … Je ne peux faire sans la prédominance du corps, des instincts… mais je reconnais derrière le désir, un principe actif de nature spirituelle puisqu’il me pousse vers la quête et la recherche de réponse aux questions «  qui-suis- je » ?, « quel est le sens de ma vie » ? Questions primordiales …

A noter : au début du Conte, Perceval ne connaît pas son nom… !

Sa mère tente de lui donner un savoir : « ne jamais s’en tenir à l’extérieur, mais de chercher le sacré qui y est caché »

Perceval part sans autre savoir, que le souvenir de sa mère… Perceval, « se lève » prend ses armes, puis tel un pèlerin, demande » la voie ». Avec lui, pour nous, pour moi, le conte a marqué le parcours de signes : « afin que nul ne s’égare » ( vers 6255).


Lors de la première rencontre du Féminin… En entrant dans l’espace sacré de la tente vermeille, il reproduit un comportement religieux : mais un rituel sans signification… A la demoiselle il vole un baiser et un anneau. Ici, il ne s’agit pas d’Amour courtois, mais par cette violence symbolique, je ne reconnais pas à la psyché sa véritable fonction : celle de me découvrir être complet ( corps, âme et esprit)

Dans les Ecritures, la femme représente souvent l'âme humaine, la psyché (pensée, sentiments, volonté). Dieu crée l’humain, homme et femme . Aussi pour l’homme, que je suis, la quête est aussi de rechercher ma complémentarité, au travers du féminin symbolique…






La place de la femme dans la vie de Perceval, peut représenter celle de l’âme dans sa quête. La rencontre avec Blancheflor ( Blanchefleur) est nécessaire pour accéder à un au-delà dans lequel l’Esprit prendra l’entière place …

Au départ, la méprise de Perceval, est à l’image d’une spiritualité prise au mot, à la lettre … !



De plus, le chevalier vermeil ( son double) représente une force destructrice, assimilé au vieil homme dans toute spiritualité. Ce meurtre, symbolise une première victoire sur les instincts et les appétits primitifs. Perceval devient le chevalier vermeil, ou il croit l’être.



Est-ce la véritable identité, de Perceval.. ?

 

 

Retour à l'Accueil

Voir les commentaires

2 * La " Quête " du Graal ...

Publié le par Perceval

Perceval, devant le fameux cortège, est incapable de poser la question libératrice. c'est plus tard sa cousine, puis son oncle l'ermite, qui lui donnent l'explication de son manquement : Perceval a tué sa mère en partant...

La malédiction se prolonge d'ailleurs avec Perceval lui-même : en lui offrant une épée qui se brise quand on veut s'en servir, symbole évident d'impuissance sexuelle, le Roi Pêcheur lui transmet sa stérilité . La faute concerne le lignage ......


Le " silence " de Perceval est une des clés de compréhension ...

La quête du Graal est celle de la Parole perdue, un trésor que révèle Jésus...


Ce graal , que l'on porte en soi, et qui nous est obscur, est l'objet d'une quête qui , loin d'être une tranquille balade, est une chevauchée fantastique sur la Voie du dépassement de soi, pour y découvrir le Soi, ou pour « naitre à nouveau », selon les mots de Jésus...

Quête aux multiples épreuves, au travers de la "forêt périlleuse" que le chevalier doit traverser pour arriver au château (l'esprit).

La coupe passe comme une tempête, nous dépouille du vieil homme que nous étions , et file vers l'être que nous n'aurions jamais du cesser d'être...

Le chevalier est en recherche de gloire : Gloire au sens étymologique de doxa : conscience de la présence.

Voir les commentaires

1 * L'histoire de Perceval

Publié le par Perceval

C'était un autre temps, enfin....
Il y a longtemps, je ne sais plus bien .
Un temps béni, avec sa mère...Un jour... Perceval  joue au javelot dans la forêt, il est jeune, il rencontre cinq chevaliers aux armures si étincelantes... Il les prend pour des anges.
Il veut devenir chevalier, et se rend à la cour du roi Arthur ...
Après une série d'épreuves, une série d'erreurs...
 Perceval se révèle comme un excellent combattant. Il est adoubé et invité à se joindre aux « chevaliers de la table ronde ».


 Au cours de son initiation, après des années d'épreuves, Perceval découvre Corbenic, le château du Graal (on le nomme aussi Eden, Château de la Joie ou Château des Ames, car l'âme de ceux qui y meurent va au paradis), résidence du roi Pêcheur.

Ce dernier, le roi Mehaignié (« impotent »), mutilé d'un coup de javelot dans les hanches qui l'a privé de l'usage de ses jambes, est le gardien du Saint Graal et de la lance qui transperça le Christ sur sa croix.

Dans le château, Perceval est le témoin d'une étrange procession : il voit passer un valet tenant une lance blanche d'où tombe une goutte de sang, puis deux autres valets munis chacun d'un lustre d'or, suivis par deux vierges, l'une portant le Saint Graal d'or pur, serti de pierres précieuses, et l'autre un tailloir (sorte de plat sur lequel on découpait la viande) en argent. Le cortège disparaît dans une chambre.

Etonné, Perceval est resté muet. Il a échoué.


Par le silence (dû au péché qu'il a commis en causant la mort de sa mère) qui l'empêche de poser les bonnes questions devant la procession dont il est le témoin, Perceval laisse passer l'occasion de guérir le roi et son royaume. Il ignore qu'il lui aurait suffi de demander à quoi servait le Graal et qui l'on servait pour que le bon roi guérisse de son infirmité. Après avoir erré pendant 5 ans, le jour du vendredi saint, Perceval apprend par un ermite que le Graal est servi à son oncle depuis 15 ans et que « d'une seule hostie qu'on lui porte dans le Graal ce saint homme soutient sa vie. »

Si vous n'avez pas tout compris .... Si vous ne craignez pas de vous engager dans la Quête du Graal... Vous saurez Tout sur Perceval, la légende Arthurienne ICI:

Cliquez sur la bannière ci-dessous et bonne quête dans l'Univers de la légende arthurienne..!

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7