Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un hoax - sur Dieu et Jésus – fait de nombreux dégâts… …

Publié le par Perceval

Un ‘Hoax’ circule depuis des dizaines d’années, comme une info sur le christianisme :hoax


« Dieu a créé l’univers et l’homme. C’était il y a longtemps. L’homme s’est mal conduit. Dieu l’a puni et exclu. Plus tard, pour effacer cette punition. Dieu a demandé à son fils de se sacrifier. »

 

Ceci est un ‘ Hoax ‘ !

 

Une création, achevée et donnée une fois pour toutes ; un dieu observateur et un fils envoyé en expiation… ? Alors ...Comment s’expliquer mieux, qu’en laissant Benoit XVI le dire…  ( De plus, quand un catho. s’explique et énonce sa foi… L’interlocuteur, imagine chacun construisant son menu spirituel selon sa sauce…)


Ci-dessous des extraits d'un texte récent:  l’exhortation apostolique Verbum Domini ( Oct 2010 ):


« le Logos est réellement depuis toujours, et depuis toujours il est Dieu lui-même. Par conséquent, il n’y a jamais eu en Dieu un temps où le Logos n’était pas. »

christ-pantocrator-palermo« C’est pourquoi, créés à l’image et à la ressemblance de Dieu amour, nous ne pouvons nous comprendre nous-mêmes que dans l’accueil du Verbe …C’est à la lumière de la Révélation opérée par le Verbe divin que se clarifie définitivement l’énigme de la condition humaine. »

« ...  on doit aussi reconnaître que la création elle-même, le liber naturae, fait aussi essentiellement partie de cette symphonie à plusieurs voix dans laquelle le Verbe unique s’exprime.

La Parole divine se révèle donc au cours de l’histoire du salut

La Parole de Dieu est donc transmise dans la Tradition vivante de l’Église.

 

" Saint Bonaventure qui, avec la grande tradition des Pères grecs, a vu toutes les possibilités de la création dans le Logos,  affirme que « toute créature est parole de Dieu, puisqu’elle proclame Dieu »"

 

« Dieu a rendu brève sa Parole, il l’a abrégée » (Is 10, 23 ; Rm 9, 28). Le Fils, lui-même, est la adam reation iconicParole de Dieu, il est le « Logos : la Parole éternelle s’est faite petite – si petite qu’elle peut entrerdans une mangeoire. Elle s’est faite enfant, afin que la Parole devienne pour nous saisissable ».35 À présent, la Parole n’est pas seulement audible, elle ne possède pas seulement une voix, maintenant la Parole a un visage, qu’en conséquence nous pouvons

voir : Jésus de Nazareth.36

 

.... cette mort réalisée “ conformément aux Écritures ” – est un événement qui porte en soi un Logos, une logique : la mort du Christ témoigne que la Parole de Dieu s’est faite pleinement “ chair ”, “ histoire ” humaine »

 

En recourant à une image, nous pouvons comparer l’univers à un « livre » – comme le disait également Galilée – le considérant comme « l’œuvre d’un Auteur qui s’exprime à travers la “ symphonie ” de la création. Au sein de cette symphonie, on trouve, à un certain moment, ce que l’on appellerait en langage musical un “ solo ”, un thème confié à un seul instrument ou à une voix unique ; et celui-ci est tellement important que la signification de toute l’oeuvre  dépend de lui. Ce “ solo ”,c’est Jésus ...

 

resurrection1La Parole de Dieu s’exprime donc en paroles humaines grâce à l’action de l’Esprit Saint.

 

L’Église vit dans la certitude que son Seigneur, qui a parlé dans le passé, ne cesse de communiquer sa Parole, aujourd’hui, dans la Tradition vivante de l’Église et dans l’Écriture Sainte.

analogie : comme le Verbe de Dieu s’est fait chair par l’action de l’Esprit Saint dans le sein de la Vierge Marie, de même l’Écriture Sainte naît du sein de l’Église par l’action du même Esprit.

 

Cette expérience de Jésus est comparable à la situation de l’homme qui, après avoir écouté et reconnu la Parole de Dieu, doit aussi se mesurer avec son silence.

 

La Bible a été écrite par le Peuple de Dieu et pour le Peuple de Dieu, sous l’inspiration de l’Esprit Saint. C’est seulement dans cette communion avec le Peuple de Dieu, dans ce ‘nous’ que nous pouvons réellement entrer dans le cœur de la vérité que Dieu lui-même veut nous dire.

 

le juste sens d’un texte ne peut être donné pleinement que s’il est actualisé dans le vécu de lecteurs qui se l’approprient ».92 ( COMMISSION BIBLIQUE PONTIFICALE, L’interprétation de la Bible dans l’Église (15 avril 1993), II, A, 2 : Ench. Vat. 13, n. 2988.)

 

Saint Grégoire le Grand : « les paroles divines grandissent avec celui qui les lit ».94

 

 

Commenter cet article

Phène 15/11/2010 10:47


Il n'y a de Dieu que Dieu; Sa Parole est sa Chair...