Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Religion et Liberté de conscience.

Publié le par Perceval

Après - errements et obscurantisme -, l’Eglise avec Vatican 2, réaffirme la primauté de la liberté de conscience. 

  assise 2011

La conscience, d’origine divine, est au-dessus de tout magister et de toute loi… Cette voix, nécessite de chacun une quête d’intériorité : « Fais retour à ta conscience, interroge-la ... Retournez, frères, à l’intérieur et en tout ce que vous faites, regardez le Témoin, Dieu (St. Augustin, ep. Jo. 8, 9) »

A l’appui de cette conviction : la digité de la personne humaine, et la conséquence : la responsabilité. Le jugement de conscience met l’homme en face de lui-même, avec l’espérance pour le chrétien que si «  notre  cœur  nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur (1 Jean 3, 19-20) " !

Tous les hommes chrétiens et non-chrétiens cherchent ensemble la Vérité…

 

Voici des extraits de  « Gaudium et spes - § 16 » C'était en 1965 !

William Blake Abel caïn« Au fond de sa conscience, l’homme découvre la présence d’une loi qu’il ne s’est pas donnée lui-même, mais à laquelle il est tenu d’obéir. » ( …) « c’est une loi inscrite par Dieu au cœur de l’homme ; sa dignité est de lui obéir, et c’est elle qui le jugera »

 

« La conscience est le centre le plus secret de l’homme, le sanctuaire où il est seul avec Dieu et où sa voix se fait entendre. ( … ) Par fidélité à la conscience, les chrétiens, unis aux autres hommes, doivent chercher ensemble la vérité et la solution juste de tant de problèmes moraux que soulèvent aussi bien la vie privée que la vie sociale (… )


« Cette liberté, nos contemporains l’estiment grandement et ils la poursuivent avec ardeur. Et ils ont raison. Souvent cependant ils la chérissent d’une manière qui n’est pas droite, comme la licence de faire n’importe quoi, pourvu que cela plaise, même le mal. Mais la vraie liberté est en l’homme un signe privilégié de l’image divine. »

« Car Dieu a voulu le laisser à son propre conseil pour qu’il puisse de lui-même chercher son Créateur et, en adhérant librement à lui, s’achever ainsi dans u

Saint Augustin

ne bienheureuse plénitude. La dignité de l’homme exige donc de lui qu’il agisse selon un choix conscient et libre, mû et déterminé par une conviction personnelle et non sous le seul effet de poussées instinctives ou d’une contrainte extérieure. »

 

Aime et fais ce que tu veux
Si tu te tais, tais-toi par amour.
Si tu parles, parle par amour
Si tu corriges, corrige par amour.
Si tu pardonnes, pardonne par amour.
Aie au fond du coeur la racine de l'amour.
De cette racine, rien ne peut sortir de mauvais.

Saint Augustin.

Commenter cet article