Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ostensions et subventions

Publié le par Perceval

Un peu de détente ?

"Le tribunal administratif de Limoges a jugé illégales des subventions de la région Limousin et du département de la Haute-Vienne versées pour des cérémonies traditionnelles d'exposition de reliques de saints limousins, en raison du principe de laïcité.

Les magistrats ont estimé que "dès lors qu'elles trouvent leur fondement même dans la vénération de saints catholiques et que leur objet est la présentation au public des reliques de saints, elles ne peuvent pas être considérées comme ayant perdu leur caractère de cérémonie de culte de la religion catholique"."carnaval-cassel

Comme quoi; cette loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat est parfaite!
La spiritualité n'a que faire du carnaval... et le carnaval ( qui a son intérêt et sa culture  ... ) - qu'il reste laïque, il a tout à gagner...!

J'exagère sans doute un peu.
J'avoue ne pas comprendre ce qui sous-tend ce genre de manifestation et ce qu'il peut apporter au culte ..?


Voir également sur ce blog ce que j'écrivais à ce propos ... et ceci.

ostensions-limousines-222x300Pour les non-limousins, quelques explicatons:

Les Ostensions sont propres à la Haute-Vienne. Une tradition qui est née en l’an 994 du « mal des Ardents », empoisonnement par l’ergot de seigle . Pour conjurer le mal, on fit transporter dans les rues de la ville les reliques de St-Martial, et l’on supplia le saint de faire cesser la terrible maladie. La manifestation fit tâche d’huile et de nombreuses villes, petites ou grandes, firent de même avec leur saint local. Aujourd’hui, les ostensions, qui ne sont célébrées que tous les 7 ans, donnent lieu à des processions ‘passionnées’ ( costumes portés et fabriqués par des bénévoles ) et sont l’occasion pour les « profanes » d’admirer les merveilleuses châsses (la plupart du temps en émail chanlevé de Limoges richement orné) renfermant les reliques des saints. Chaque Confrérie religieuse prépare sa procession à laquelle assistent le clergé et les fidèles… ainsi que les curieux (100 000 personnes à Saint-Junien).

Commenter cet article