Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous vivons endormis dans un Monde en sommeil.

Publié le par Perceval

Présence, absence ...

 

Le Seigneur lui dit :Marie se retourna rabbi

"Marie !"

Elle se retourna, et lui dit en Hébreu :

"Rabbouni !" c'est à-dire : "Mon Maître !"

 

" Un être existe par le Monde, qui vous est inconnu et, soudain, en une seule rencontre, avant de le connaître, vous le reconnaissez. Dans la nuit un dialogue s'engage, un dialogue qui, par un certain ton, engage à fond les personnes : "C'est toi, Michel? ..."

(...)

 

hammershoi.jpgNous vivons endormis dans un Monde en sommeil.

Mais

qu'un "tu" murmure à notre oreille, et c'est la saccade qui lance les personnes :

le "moi" s'éveille par la grâce du "toi".

L'efficacité spirituelle de deux consciences simultanées, réunies dans la conscience de leur rencontre, échappe soudain à la causalité visqueuse et continue des choses.

La rencontre nous crée: nous n'étions rien - ou rien que des choses - avant d'être réunis.

 

Gaston BACHELARD (1884-1962), Préface à JE et TU de Martin Buber ( 1878-1965 )

 

 

Proximité, distance et séparation

 

 

Dieu ( La Présence ...) est-il Absent ?Thomas Wilmer Dewing (1851-1938) The Piano 1891

 

" Et ils prirent le large. Et comme ils voguaient, Jésus s'endormit; et un vent impétueux fondit sur le lac, et la nacelle s'emplissait, et ils étaient en péril. " Luc 8, 23 darby bible

 

"Au secours, Seigneur, nous périssons !" Il leur dit : "Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ?" Alors, s'étant levé, (...)  il se fit un grand calme…

 

" Et nous, pourquoi sommes-nous à toute heure en péril? " 1 Cor. 15:30

 

 

Nostalgie d’un futur promis…Héritage d’une Parole


Psaume 77
William Dyce The-Meeting-Of-Jacob-And-RachelJe pense aux jours d’autrefois, aux années des siècles passés.
Je me souviens, de nuit, de mon cantique; je médite en mon cœur, et mon esprit cherche diligemment.
  Le Seigneur rejettera-t-il pour toujours? et ne montrera-t-il plus sa faveur?
Sa bonté a-t-elle cessé pour toujours? Sa parole a-t-elle pris fin de génération en génération?
*Dieu a-t-il oublié d’user de grâce? A-t-il enfermé ses miséricordes dans la colère? Sélah.
Et je dis: C’est ici mon infirmité; — [je me souviendrai des] années de la droite du Très haut,
Je me souviendrai des œuvres de Jah; car je me souviendrai de tes merveilles d’autrefois,
Et je penserai à toute ton œuvre, et je méditerai tes actes.

 

Hébreux 11
Or la foi est l’assurance des choses qu’on espère, et la conviction de celles qu’on ne voit pas.

Commenter cet article