Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lecture: réflexions d'un catholique limousin

Publié le par Perceval

Le christianisme n'a pas fini de nous étonner... Ancré dans la tradition catholique, les Evangiles sont au cœur de la méditation de " ce chrétien limousin"  dans cet opuscule : « Libres propos d'un chrétien limousin ». Je ne veux pas résumer un propos dense, mais seulement relever quelques idées qui me paraissent riches de sens et de questionnement : Merci à lui.

  • Adam-et-jesus.jpg«  Jésus est né homme avec une potentialité de divinisation totale ». Jésus est le prototype d'une humanité parfaite...

  • « La source et le support de la 'transsubstantiation s'originent dans le travail de l'homme. Sans le secours de l'être humain, Dieu est impuissant ... »

  • Dieu n'est pas ( n'est plus ... » dans un univers parallèle... Dieu s'est incarné en l'homme. Nous sommes le projet de Dieu... projet résumé en Matthieu 25 ( «  Chaque fois que vous l'avez fait ...etc ) :Croyant ou non ; tout acte d'Amour a le même sens ! « Transcendance et immanence se joignent »

  • Ce message est universel : «  sans égard aux milieux sociaux ou confessionnels : en somme pour Jésus, toutes le religions se valent. »

Le christianisme est devenu une religion comme les autres, s'enfermant dans des schémas de pensée religieux : exemples : la virginité de Marie autrement que « spirituelle »...

Jésus n'est pas fondateur d'une religion nouvelle … !


  • tombeau videLa résurrection de Jésus, ne signifie pas une réanimation d'un corps physique, mais la continuité entre vie terrestre et vie ressuscitée. La chair, pour un hébreu signifie la totalité de l'humain ( corps, âme, esprit) . Ascension, transfiguration.. : Jésus ressuscité est désormais identifié à Dieu...

  • Les Évangiles ne sont pas un « livre d'histoire » ( faits événementiels ), mais une catéchèse.

  • «  L'actualisation des récits évangéliques est donc tout entière inscrite dans le sens à donner, aujourd'hui, ... »...  « Que ferait Jésus en ce début du XXIème siècle ? »

Perception d'une Église séparée de ceux qui la composent : structure pyramidale, hiérarchique, masculine …

«  Les catholiques sont trop souvent spectateurs de leur propre église ... »

  • Constats d'une autre époque : l'ordination qui exclue les femmes, l'infaillibilité pontificale …

  • Eglise repliée sur ses clercs, et son « problème » de recrutement. Repli traditionnaliste, liturgique ….. «  On met le vin nouveau dans de vielles outres. »


messe tritendineLe célébrant n'est que le porte-parole, le simple représentant de l'assemblée : cf en début de consécration «  consacre toi-même les offrandes que nous apportons » …

« Le cœur du massage de Jésus est affranchi de tout ritualisme comme de tout dogmatisme... » Jésus pratique le judaïsme, mais n'hésite pas à le transgresser.. »

 

Notre Église, décentralisée, pourrait s'établir « une » dans la diversité, et non plus dans l'uniformité

Il y a nécessité de revoir, et actualiser notre vocabulaire liturgique : ex : « est monté aux cieux... », ex : saint, ange, satan ..etc

Où en est notre recherche théologique ? Qu'a t-elle produit de nouveau … ?

«  Les traditionalistes postulent l'immuabilité des choses, qui ont en réalité été construites dans le temps : bricolage cocasse... »Dieu-au-ciel.jpg

«  L'Eglise ne sera vraiment catholique que lorsqu’elle aura intégré toutes les richesses spirituelles et culturelles de l'univers » Jules Monchanin (1895-1957)

 

Je retiens de cet ouvrage, l'idée exprimée ci-dessous qui sous-tend ensuite l'espoir que l'Eglise puisse trouver en elle-même, l'esprit du renouvellement …

«  Il y a désormais connaturalité entre Dieu et l'être humain, l'un ne pouvant être séparé de l'autre. Vénérer un Dieu extérieur et supérieur à l'homme n'a plus de sens »

Commenter cet article

En savoir plus 15/08/2013 16:25

Merci!