Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mariage pour tous, et ma religion

Publié le par Perceval

Ma religion est celle d'une personne : « Je suis la Vérité ». Aussi, la Vérité ne consiste pas à répéter une « vérité » toute faite... Elle est 'chemin vers...', et à tracer chaque jour...

«  Le mariage pour tous » : est-ce une question religieuse ? A Cana, Jésus est présent à une festivité sociale, sans plus … Pour parler d'amour, les évangiles utilisent le mot d'agapé et, il s'agit d'une manifestation de la grâce...Cana-Jesus-eau.jpg

Ce mariage, dont il est question aujourd'hui est une question civile.

Cependant, ma religion m'aide à penser :

- Ainsi, notre tradition avance la notion d' « altérité ». L'exemple le plus frappant, et le plus riche sur le plan de notre humanité ( pour moi …) est l'altérité hommme-femme... Serais-je tenté de retenir cette image comme essentielle et définitive... ?

- La « nature » est l'espace de la « création », l'enfant est la plus belle image de cette idée... Mais aujourd'hui, « il est » ( et cela est bon ...) que la sexualité n'a pas pour unique but : la procréation; que l'expression moderne du mariage est le mariage d'amour ( Eros … et non Agapé ).

beatitudes.jpg- Aujourd'hui, à coté d'une anthropologie « naturelle », s'inscrit ( et cela est..) une anthropologie « relationnelle » ( qui a aussi un écho très fort dans le message évangélique...)... Notre identité « ne se définit pas de manière fixe, immuable, et naturelle, mais dans un parcours de vie. » Pasteur Jean-Marie de Bourqueney. «  Qui sont ma mère, mes frères et mes sœurs … ? » Non pas les membres de ma famille, mais ceux qui font la «  volonté de Dieu » … !

« Le Jésus des évangiles n’a de cesse de briser les moules identitaires qui enferment l’être humain dans une fonction définie une fois pour toutes : l’aveugle, le pécheur, la Samaritaine, le possédé. « Va, ta foi t’a sauvé-e » peut être entendu comme l’affirmation d’une identité évolutive : « Tu n’es pas que ce que tu es ; tu es appelé-e à un devenir. » En changeant ainsi de paradigme, nous repensons nos identités et nos choix de vie tout différemment. » Pasteur Jean-Marie de Bourqueney

- Le but de l’avenir du couple : est-ce l'enfant, ou le devenir de chacun … ?

Etienne_Parrocel_dit_le_Romain_Jesus_et_la_Sa.jpg- N'existe t-il pas d'autres formes d'altérité, qu'une altérité « naturelle » ? N'y a t-il pas d'autres modes d’altérité, et d'autres formes de fécondité.. ? De fait aujourd'hui, il existe différentes formes de former une famille … !

- Pour l'enfant, il est nécessaire de rencontrer les fonctions paternelle et maternelle. Ne s'agit-il pas seulement de « fonctions » , et non pas d'états naturels prédéfinis ?

 

Attention de ne pas désincarner l'Evangile, de le réduire à une morale et de le rendre inaudible à nos contemporains... !

Commenter cet article

En savoir plus 15/08/2013 16:30

Merci!