Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Graal et la Quête, aujourd’hui.

Publié le par Perceval

Retour vers la Quête et son Objet…

Je parcours, à nouveau, - rapidement - l’oeuvre de CG Jung. Et je découvre, grâce à la Quête du Graal, Emma Jung...Emma Jung

  • Perceval, figure totémique de ce que je suis, est confronté à un double embarras.


anima animus 2-          La problématique de la relation « féminin-masculin », imagée par ces extrémités que sont le désir brutal et l’idéalisation ( amour courtois, et culte marial ) : L’anima.


odilon-redon-noir-fantastique-couleur-sereine-L-FjwwM2-          L’expérience religieuse qui cohabite avec l’existence du mal. Le mal inhérent à la nature humaine et le mal que Dieu, n'empêche pas… :  L’ombre.


  • La Coupe correspond à la vie spirituelle capable de recevoir le sang du Christ, c’est à dire cette sagesse présente dans le cœur de Jésus. Ainsi, le Graal reçoit les grâces d'en haut et les communique à ce qui est en-dessous.sang du Christ graal

La réalité du sens donné au Graal est oublié, voire perdu. Perceval, s’il Le recherche sans le savoir, n’en a pas " la connaissance "  et omet de le questionner : Qui sert-il ?


L’homme est ainsi spirituellement isolé…

- J’en suis là, à revenir – en quête du Graal – trop tôt aperçu, et définitivement inscrit dans le cœur.

 

* Le chevalier, est un héros ... hanté par une voix qui dit que la question et la réponse se trouvent dans un lieu caché ( derrière les définitions et les expressions qui répondent à l'esprit ).

* Et, la quête, c’est l’histoire d’une perte, qui se continue d’âge en âge …

 


CompassionL’un des chemins, vers le Graal, pourrait être la compassion, ( pour le roi blessé.. ) Ainsi, le Christ crucifié en appelle à réveiller nos cœurs à l’Amour, et donc à tourner notre esprit, des préoccupations brutes de la vie dans le monde, à des valeurs proches du don de soi … Serait-ce une explication à la souffrance ? Seule la compassion, l’Amour, peut transformer l’homme.

regard-interieur-r1-1

  • La Quête du Graal constitue aussi, et surtout, une image de cette lente et douloureuse maturation intérieure que Jung appelle le processus d'individuation. Se mettre en quête, ne serait-ce pas en définitive s'ouvrir à la réalisation du Soi, autrement dit accueillir en son vase intérieur l'incarnation de la divinité ?

Le conte du Graal est une pédagogie pour aborder cette Quête.

 

Plus précisément : dans ma vie, « des événements comparables ( à ceux du conte ) se produisent dans la vie quotidienne où certaines situations se répètent inlassablement sous des formes différentes. Tout d’abord, elles apparaissent fortuites et dépourvues de sens, à l’image des aventures de Perceval. Mais si notre attention est mise en éveil ( par la répétition de telles coïncidences …)  et si nous les examinons avec soin, nous noterons qu’elles sont, en général, l’expression multiforme d’une situation spécifique qui persistera jusqu’à ce que sa signification soit saisie et que son objectif soit réalisé.

Par un effort sans cesse renouvelé, et dans des conditions souvent inhumaines, le héros surmonte les échecs et les dangers, et cherche à accomplir la grande et belle tâche qui lui était assignée dès sa naissance. L’histoire de Perceval illustre parfaitement cet effort. Au départ, la chevalerie ne constituait pour lui qu’un objet de convoitise. Puis, au travers de nombreuses erreurs, il mûrit lentement et épouse son destin en devenant le meilleur des chevaliers, le seul qui puisse conquérir le Graal. » (  LA LEGENDE DU GRAAL de Emma Jung et Marie Louise von Frans)

Commenter cet article