Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laïcité: la loi et Dieu

Publié le par Perceval

J’ai assisté hier soir à une conférence organisée par « Culture Maghreb Limousin », sur la laïcité. Le conférencier : Mohammed Mouaquitmouaquit.gif, chaleureux, cultivé mais accessible, m’a passionné par sa hauteur et son angle de vue qui n’est pas coutumière. Sa réflexion me permettra, je pense, d’utiliser sa méthode pour réfléchir à d’autres questions … Ci-dessous, notes et commentaires:

 

Je note d’abord, qu’il s’est dit  « profondément laïque », c’est à dire «  non croyant »… Ne pourrait-on pas se définir « profondément laïque » et « homme de foi » ? Je pense que si …

 

Rendez a cesarLaïque ou « croyant » ( je n’aime pas ce terme… bon ! tant pis), nous avons tendance à vouloir nous enfermer, et enfermer l’autre dans sa spécificité : c’est du «  spécif-isme », il faut être vigilant !

Dans l’histoire, la laïcité s’est construite, sur un idéal « politique », celui d’assurer le primat du politique , sur le religieux.

Il y aurait un rapport problématique, de fait, entre le religieux « monothéiste » et le politique. L’idéal politique ne pourrait que s’opposer à l’idéal eschatologique ( le salut ) de la religion.. Le Christ a porté ce conflit jusqu’à en mourir…

A mon avis, Jésus, même s’il en est mort, ne portait pas ce conflit en Lui. D’abord, parce que c’est le « pouvoir » qui - lui - est nécessairement conflictuel, et Jésus, lui, «  profondément laïque ».., rejette tout pouvoir dans la relation avec le divin. Jésus se présente comme le serviteur par excellence, et appelle chacun à le devenir. Jésus refuse les piège du pouvoir ( cf, le tentations dans le désert, etc …  et «  Rendez à César ce qui est à césar, et à Dieu ce qui est à Dieu » ) etc...

Arrestation Boniface 8

Le pouvoir a toujours cherché à instrumentaliser la religion ; par le fait que le pouvoir politique veut s’imposer par la loi, et être le seul à faire la loi …

En islam, la laïcité s’introduit par le droit ; sans s’opposer au droit religieux, mais en l’interprétant : ainsi en est-il des libertés individuelles ( famille, mœurs …). Un enjeu actuel est « la liberté de conscience », et le problème de la conversion ( l’apostasie…).

 

Syllabus 2Chez nous, de ce côté de la méditerranée, je rappelle que -selon le syllabus de Pie IX ( 1864 )- est condamné le fait de professer ceci : qu’«Il est libre à chaque homme d'embrasser et de professer la religion qu'il aura réputée vraie d'après la lumière de la raison (8, 26). ). ! La suite des condamnations est édifiante ! Aussi, à la lumière de l’expérience ( de l’histoire ..) il me semble que la politique ( et en particulier la démocratie ) permet, en effet,  à l’Eglise ( institution..)  de se voir « imposer » les lumières de la raison ( souvent évangéliques … ! ), à son bénéfice ! Aujourd’hui, les catholiques ne remettraient plus en cause la loi sur la séparation de l’église et de l’état ….

affiche-Laicite-Inch-Allah-2011-1

 

 

Ainsi , s’il en a été sur «  la liberté de conscience », les vérités attachées aux autres religions … Demain, en sera t-il autant ( je le souhaite ) sur l’ordination des hommes et des femmes ( mariés ou non ), et le pluralisme religieux ?

 


Le conférencier nous dit que la laïcité pourrait s’exprimer par l’idée que «  les hommes peuvent se passer de Dieu » et se libérer collectivement de la  « tutelle » de la religion ( ils sont capables de faire eux-mêmes la loi …).

Dans ce sens la laïcité serait athée … Je ne pense pas du tout que l’athéisme soit une « spécificité » de la laïcité.

Commenter cet article

julien 22/11/2011 20:31

encore un billet de grande valeur.la laicité vaste programe,il faudrait d abord expliquer aux gens ,que la laicité n est pas le rejet des religions.le gros probleme et que les francais s imagine
que l histoire de france ,est de la penser francaise commence avec la révolution francaise,qui a etait tout le contraire de la tolérence(destruction des églises ,viol de religieuse,éxecution,
...)rousseau a voulu imposer le culte d une religion naturelle, bien évidement cela n a jamais marcher.la séparation de l église est du pouvoirs oui ,mais pas la déchristianisation dont souffre la
france.je note aussi que le christianisme et de loin la religion, la plus respectueuse de la laicité .paix et amour en christ.

Perceval 23/11/2011 16:15



Christianisme et Laïcité pourraient être les fers de lance d'une société française pluraliste ...