Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La paix par la religion

Publié le par Perceval

A Montréal, a eu lieu le 7 septembre, la «  Conférence mondiale sur les religions après le 11 septembre».

Conf Religions du monde 2011

Cette 2ème Conférence a réuni avec le Dalai Lama, des philosophes, savants et auteurs célèbres dont Deepak Chopra, médecin et auteur indien, Robert Thurmann, professeur en études tibétaines à l’Université Columbia, Steven Katz, professeur de religion à l’Université de Boston, Gregory Baum, professeur de religion à l’Université McGill, et l’intellectuel musulman Tariq Ramadan, professeur à l’Université Oxford.

Le thème majeur des échanges était d’affirmer, aujourd’hui, l’importance de la religion dans la construction de la paix. Les participants ont discuté également des moyens de réunir les religions du monde autour d’une pensée commune.

Ci-dessous des citations de l’intervention du Dalai Lama :dalai lama Conf

 

  " Au sein de toutes les religions - y compris le bouddhisme -, il existe des fidèles qui portent en eux les germes de sentiments destructeurs, mais il faut se garder de condamner en bloc ces religions" a soutenu le dalaï-lama mercredi, à quelques jours seulement du dixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001.  


«Si vous critiquez l'islam en raison des gestes posés par une poignée de musulmans, il vous faudra aussi, en toute logique, dénoncer toutes les religions», a soutenu le chef spirituel du Tibet devant une salle bondée.


« l’ennemi est le meilleur professeur. Il enseigne la patience. Dans le bouddhisme, il n’y a pas directement d’enseignement, ni pardon, ni tolérance. Seuls les fauteurs de troubles vous enseignent le pardon et la tolérance »


« Les gens définissent leur bonheur par des critères matériels, et oublient la vraie source du bonheur, qui est loin de tout ça. Nous avons besoin de trouver une façon de faire valoir la compassion comme la base, le pilier majeur de toutes nos valeurs.»

 

Enfin, le débat autour de la « Liberté de presse et liberté de religion », et qui a permis l’écriture de l’article 12.4 de la Déclaration universelle des droits de la personne par les religieux du monde : «Chacun a le droit que sa religion ne soit pas dénigrée dans les médias ou dans les maisons d'enseignement.», m’interroge sur le danger - de l’impossibilité de critiquer une religion et - d’une censure des médias et des intellectuels sur le thème religieux… ?

Commenter cet article