Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La liberté religieuse ( Benoît XVI ) et la Laïcité.

Publié le par Perceval

Je viens de lire le Message de Benoît XVI pour la Journée Mondiale de la Paix Benoit-islam.jpgqui sera célébrée le 1° janvier 2011 sur le sujet: "Liberté religieuse, chemin vers la paix". Je rapporte ci-dessous des phrases, dont je partage complètement le contenu.


« Le droit à la liberté religieuse s’enracine dans la dignité même de la personne humaine[2], dont la nature transcendante ne doit être ni ignorée ni négligée » Benoît XVI

« La liberté religieuse est à l’origine de la liberté morale. » Benoît XVI

Au risque de faire de l’angélisme, ( ce que fait rarement l’Eglise …) il ne suffit pas d’affirmer une liberté. Cela n’a pas de sens, si cette «  liberté »  n’est pas soumise au bien commun… Il ne peut exister de liberté sans limites, et ces limites sont fixées par la Loi. En France, la loi : c’est la Laïcité !


Laicite-copie-1.jpg« Quand la liberté religieuse est reconnue, la dignité de la personne humaine est respectée à sa racine même, et l’ethos et les institutions des peuples se consolident. » Benoît XVI

« toute personne doit pouvoir exercer librement le droit de professer et de manifester individuellement ou de manière communautaire, sa religion ou sa foi, aussi bien en public qu’en privé, dans l’enseignement et dans la pratique, dans les publications, dans le culte et dans l’observance des rites. » Benoît XVI

« Une liberté sans relations n’est pas une liberté achevée. La liberté religieuse ne s’épuise pas non plus dans la seule dimension individuelle, mais elle se met en œuvre dans la communauté dont elle fait partie et dans la société, ceci en cohérence avec l’être relationnel de la personne et avec la nature publique de la religion. » Benoît XVI

Il arrive souvent que, sous couvert de laïcité, l’intolérant impose une « neutralité » de l’espace public, au point d’interdire l’expression collective d’une identité religieuse dans la société ! ( Qu’en serait-il, en généralisant, de l’expression artistique … ? )


« la liberté religieuse est une condition de la recherche de la vérité et que la vérité ne s’impose pas par la violence mais par « la force de la vérité elle-même »[10]. » Benoît XVI

« Au sein des cultures religieuses variées, s’il faut rejeter tout ce qui est contraire à la dignité de l’homme et de la femme, il est nécessaire, à l’inverse, d’accueillir comme un trésor tout ce qui s’avère positif pour la convivialité civile. » Benoît XVI

Et pourtant … ! Il serait temps, que l’Eglise reconnaisse enfin ses erreurs… Au nom, de tous les chrétiens qui aujourd’hui ne se reconnaissent plus : - dans les protestations du pape Pie X et de nombre d’évêques qui ont vigoureusement protesté lors de la « séparation de l’Eglise et de l’Etat.. ! – dans les « erreurs » condamnées ( Syllabus ) : Syllabus.jpg« XXIV. L’Église n’a pas le droit d’employer la force ; elle n’a aucun pouvoir temporel direct ou indirect . » et « LV. L’Église doit être séparée de l’État, et l’État séparé de l’Église. » Attention : lisez-bien, ces propositions étaient condamnées comme ‘erreurs du temps’ .

Si aujourd’hui benoit XVI, défend la liberté religieuse, et c’est tant mieux ;  Pie IX, lui condamnait la liberté de culte pour les immigrés de confession non chrétienne… ( Syllabus )… !


« L’Eglise elle-même ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans les diverses religions. » Benoît XVI

« saint Thomas d’Aquin, « toute vérité, qui que ce soit qui la dise, vient de l’Esprit Saint »[15] » Benoît XVI

D’ailleurs, il faudrait le reconnaître : «  la laïcité »  est une idée catholique… Sous son influence, le peuple était séparé entre deux catégories : les clercs et les laïcs. « La laïcité » a repris cette séparation, professée dans les Evangiles, mais profanée par les pouvoirs ( civils et religieux .. ).

Commenter cet article