Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Foi, obscurité et lumière, avec Louis Evely

Publié le par Perceval

ombre-et-lumiere.jpg

"La foi est un mélange de lumière et d'obscurité : assez de lumière pour admettre, assez d'obscurité pour refuser, assez de raisons pour porter ses objections, assez d'espérance pour endurer son désespoir, assez d'amour pour porter sa solitude et ses frustrations. Seule la foi nous fait avancer. Nous préférons souvent être en pleine lumière ou en pleine obscurité. Mais la condition humaine est de cheminer sans renier dans les ténèbres ce qu'on a vu et ce qu'on reverra dans la lumière."

Louis Evely      Je vous conseille le site: http://www.paraboles.net/site/sommaire_new.php


Rembrandt_Harmensz._van_Rijn_022.jpg

Rembrandt: Emmaüs, 1629 (Musée Jacquemart-André)

On dirait que le Christ est pris d'un spasme au moment de se révéler. L'un des disciples a basculé sa chaise et s'est précipité aux pieds de Jésus. Il n'est plus qu'un tas de noir confondu à la base de Jésus, bloc de ténèbre dont le torse émerge en silhouette devant la lumière d'une bougie cachée. L'autre disciple, que nous voyons de face, ébahi, sa vieille face ridée, taillée à la hache, ne peut exprimer de sentiments ordinaires. Il bascule de côté, une main sur la nappe. Dans le noir épais qui envahit la moitié gauche du tableau, misérable effort de lumière humaine, une femme à genoux, minuscule, anime des braises dans l'âtre …

*****

Article - 12/06/10 - Evely L'Homme pour rencontrer Dieu - Louis Evely est né à Bruxelles le 5 novembre 1910. Il est ordonné prêtre en 1938. Tout en restant professeur au collège, il rejoint la Résistance…

Ecoutez louis evely

Article - 04/05/10 - Ecoutez Louis Evely - "Actuellement, je me sens partagé entre deux mondes : celui des incroyants, qui me passionne et pour lequel je suis trop chrétien, et le monde des croyants ; mais…


Commenter cet article

En savoir plus 15/08/2013 16:25

Merci!

nanipeinture 22/02/2013 17:49

Bonjour Perceval. J'aime venir dans votre blog. Le melange du quel vous parlez sur la foi est vrai. De toute manière la foi est un peu beaucoup comme cette peinture Rembrandt. Elle possède une
grande liberté dans le sens que l'on ne peut pas la mettre dans un recipient. Pour ma part je adhére à ce qui m'a été transmit, mais surtout à mon vécu profond. Je trouve que le Christ est mort sur
une croix pour moi, et que je ne le lâcherai pas, où si par faiblesse mon chemin se détourne, je reviens. Je ne fais pas cela pour avoir quelque chose. Ni avant ni après ma mort. Je suis là parce
que dans ma vie il y a trop de lumière sur Jésus et le nier, ça serais pire que de le livrer. Merci de vos commentaires. Avant vous frequontiez un blog et je ne vous trouve plus. Dommage. Bonne
soirée ana

Perceval 25/02/2013 11:26



Merci de votre témoignage ...


De quel blog parlez-vous ..?



oriongps 22/02/2013 17:05

Quoi dire de plus quand on est partagé entre le ciel et la terre. Je n'ajoute que deux citations :

"Il y a en moi un puits très profond. Et dans ce puits, il y a Dieu. Parfois je parviens à l’atteindre. Mais plus souvent, des pierres et des gravats obstruent ce puits, et Dieu est enseveli. Alors
il faut le remettre au jour."

Citation d''Etty Hillesum (née le 15 janvier 1914 à Middelbourg, en Zélande, aux Pays-Bas et décédée le 30 novembre 1943 au camp de concentration)

"If I find in myself a desire which no experience in this world can satisfy, the most probable explanation is that I was made for another world. If none of my earthly pleasures satisfy it that does
not prove that the universe is a fraud. Probably earthly pleasures were never meant to satisfy it, but only to arouse it, to suggest the real thing. If that is so, I must take care, on the one
hand, never to despise, or be unthankful for, these earthly blessings, and on the other, never to mistake them for the something else of which they are only a kind of copy, or echo, or mirage. I
must keep alive in myself the desire for my true country, which I shall not find till after death; I must never let it get snowed under or turned aside; I must make it the main object of life to
press on to that other country and to help others to do the same."

Quote of C. S. Lewis, from Mere Christianity.

Perceval 25/02/2013 11:24



Merci de ces citations ...


Que d'obscurité...! Connaissons-nous vraiment la particularité de ce désir "divin" qui serait en nous... Il ne s'agit pas d'un besoin physique à satisfaire... C'est bien plus complexe, d'autant
que se rajoute les projections de notre culture... Nous ne naissons pas vierges!