Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’altérité : fruit de l’Occident.

Publié le par Perceval

Pour un chrétien, et je pense la culture chrétienne (qui s’est dissoute, il est vrai, dans une culture , aujourd’hui beaucoup plus et vaste et laïque ), bon-samaritain.jpgl’altérité – c’est à dire que l’autre me permet de me découvrir moi-même – est au cœur de notre questionnement. L’autre : mystère, et qui place la relation ( et parfois la communion ) comme intérêt majeur de notre vie…

 

Il semble que le bouddhiste, est plus en recherche de « plénitude », c’est à dire de l’expérience à faire de sa nature profonde , appelée « nature de bouddha ».

La « relation » semble souffrir de son caractère « relatif »…

 

Pour nous chrétiens, c’est au travers de ses relations que l’être humain se développe comme « personne » ; c’est dans ses relations qu’il est appelé à vivre l’amour … Le «  Dieu de Jésus-Christ » lui-même est défini comme trinitaire, c’est à dire comme relation…

 

manet9.jpgLe monde change, et nos représentations également… En ce XXIème siècle, il ne suffit plus de poser le tableau que je viens de décrire comme représentatif de la différences de nos mentalités … La culture, et peut-être l’art en particulier permet à l’occidental que je suis une appréhension plus globale et plus complexe de la réalité…

Ainsi, j’apprends à ne plus voir les choses en fonction de mes opinions, mais en fonction d’une expérience réelle … Je deviens plus contemplatif...


Exemple : récemment lors du Tsunami, un journaliste appelle Fabrice Midal, pour qu’il réagisse comme bouddhiste sur le phénomène du mal… sauf que pour le bouddhiste, le problème ne se pose pas, ainsi … Et je me demande ; si la réponse incroyante qui affirme que le tsunami est la preuve que Dieu n’existe pas, ne relève pas de ce malentendu de la question… !

hokusai fuji8


Pour Platon, ma relation à un objet implique qu’à travers le sensible, j’y reconnaisse l’intelligible. Voir l’arbre est possible, puisque je regarde l’arbre-ité qui réside dans tous les arbres ( voir leçons de philo de terminale …). Pour le bouddhiste, et sans doute aussi aujourd’hui pour beaucoup d’entre nous : cet arbre ne m’apparaît pas, seulement, sans que je n’y mette du mien… Ce qui est aussi important que l’arbre, c’est le moment où je le vois, et que ce moment m’ouvre au monde entier …socrate-caverne-moderne.jpg

 

Aujourd’hui, notre culture est ainsi : elle est plurielle et complexe… Depuis plus d’un siècle, les artistes en particulier, mais aussi les philosophes et les scientifiques, explorent le monde avec d’autres schémas mentaux que ceux que nous ont légués les grecs, Descartes, puis les scientistes …

A suivre: ...

Commenter cet article