Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Je vois des hommes : comme des arbres et ils marchent »

Publié le par Perceval

Marc 8, 22-26 / Traduction Chouraqui

Jesus-guerissant-un-aveugleIls viennent à Béit-Saïda.

Ils lui amènent un aveugle.

Ils le supplient de le toucher.

Il saisit la main de l’aveugle et le fait sortir du village.

Il crache sur ses yeux, impose ses mains sur lui et l’interroge:

« Vois-tu quelque chose ? »

Il lève le regard et dit:

« Je vois des hommes comme des arbres; je les vois marcher. »

Alors, il impose encore ses mains sur ses yeux:

il voit clair, il est rétabli; il fixe tout distinctement.

 

 

Nous sommes corps à corps avec Jésus : sa main, sa salive, à l’écart …

 

Jésus guérit de multiples façons… Et ce n’est pas là le message… Jésus ne doit pas être réduit à un simple guérisseur !

 

Quelques lignes auparavant, Marc insiste sur le fait que les disciples ne comprennent rien «  vous avez des yeux, et vous ne regardez pas ! » … Après , ce sera la confession de Pierre «  Tu es le Christ –messie ».

 

Les évangiles reprennent l’aveuglement comme une métaphore de l’incompréhension …

 

Aveugle, je suis étanche et fermé aux signes de la transcendance.

Ici, Jésus, fait nous fait accéder à la lumière en deux étapes :arbre-hommes-feu-ou-arbre-de-vie

-          L'aveugle a accès d'abord à l'univers créé par Dieu, à la nature dont les hommes, comme les arbres, font partie. Originellement, l’homme est cet arbre « avec racines et frondaisons, accueillants aux souffles et aux oiseaux, des arbres verts capables de se régénérer en permanence … »… C’est son aspect « naturel »

-          Jésus recommence, et l’aveugle voit distinctement le niveau « humain », auquel nous sommes conviés.  : c’est notre aspect « spirituel » ( notre vocation …)

Je m’interroge : de quelle cécité dois-je  être guéri ?

Commenter cet article