Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Humour prof.

Publié le par Perceval

En voyant la foule de gens, Jésus alla sur la montagne. Et lorsqu’il fut assis, les douze apôtres vinrent à lui. Il leva les yeux sur ses disciples et dit : « Bienheureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur  appartient. Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés.  Educ moineBienheureux les doux car ils posséderont la terre... »  Quand Jésus eut terminé, Simon Pierre dit : « Il fallait écrire ? ».  Puis André demanda : « Est-ce qu’on doit apprendre tout ça? ». Philippe ajouta : « Par cœur !!! ». Jean dit : « J’ai pas de feuille » et Jacques ajouta : « Moi, je n'ai plus d'encre dans mon stylo ! ».  Inquiet, Barthélemy demanda : « Il y aura interro ? ». Et Marc dit : « Comment ça s'écrit "bienheureux" ? ».  Mathieu se leva et quitta la montagne sans attendre et disant : « Je peux aller aux toilettes ? ».  Simon interrogea : « Quand est-ce qu’on mange ? » Et Judas dit enfin : « Vous avez dit quoi après pauvres… ? » Alors un grand prêtre du temple s’approcha de Jésus et dit : « Quelle était ta problématique de départ ? Quels étaient tes objectifs transversaux ? A quelle compétence faisais-tu appel ? Pourquoi ne pas avoir mis les apôtres en activité de groupe ? Pourquoi cette pédagogie frontale ? Était-elle la plus appropriée ? » Alors Jésus s’assit et pleura.


Commenter cet article

Pierre 02/01/2011 19:37


Mais enfin, ça ne peut pas fonctionner comme ça ! Il faut que les élèves s'intéressent, qu'ils coopèrent. Il faut que le chef d'établissement commande, pas l'inspecteur ! Un service public, ça
n'est pas forcément un sofkhoze !!!! la centralisation, CA N'A JAMAIS FONCTIONNE, sauf peut être en Iran, et encore.


Perceval 04/01/2011 17:55



Augmenter l'autonomie de l'établissement et le rôle pédagogique de l'établissement; ne me gènerait pas... mais j'entends bien aussi, les craintes de perdre une éducation équitable, nationale,
laïque ...



pierre 02/01/2011 15:32


Je parle de l'éducation nationale


Perceval 02/01/2011 17:23



Ah! ... C'est, que c'est mon metier ( que j'apprecie ), que c'est le ' service public ' ( c'est une valeur, pour moi ...), qu'il s'agit de jeunes qui ont de rêves, des aspitations, ... Bref,
c'est la Vie...! Et, j'y tiens ... A mon avis, avec un peu plus d'ideal dans les aspirations de ceux qui nous gouvernent; nous pourrions faire ' humainement ' bien mieux ...!



petit futé 02/01/2011 08:55


Comment pouvez vous participer à cette folie ? Réveillez vous ! Vous n'avez qu'une vie !


Perceval 02/01/2011 09:38



De quelle folie, parlez-vous ...?



Chantal REMILLIEUX 24/11/2010 08:08


Ce n'est pas "mal" mais ça pose des questions :
quand je lis un texte pédagogique, j'aime bien le situer : l'auteur, la date, le contexte.
Ce sont malheureusement des pratiques courantes sur la toile.
le destin ou la responsabilité des internautes?


Perceval 27/11/2010 10:01



Bien sûr ...! Pour ma défense je dirais:  Cet article n’est qu’une histoire - ; comme conteur amateur et amateur de contes, je dirais que les ' histoires '
n'appartiennent à personne... elles circulent et se transformes au gré des circonstances et des cultures…  Pour le problème des sources dans une argumentation… Effectivement… Nous avons
l’habitude de glaner des informations, les commenter, les discuter sans ‘ professionnalisme ‘… Après tout , cela permet aux vrais journalistes de revendiquer leur expertise… Continuons donc à
lire ‘ Le Monde ‘ , ‘  La croix ‘, ‘ Libé ‘… Mais je sais que ce n’est pas ‘ bien ‘ ; et il faut que je fasse un effort .. ! C’est promis … !



Chantal REMILLIEUX 23/11/2010 18:19


Bonjour,
ce texte intéressant circule de façon anonyme sur internet, plusieurs correspondants me l'ont déjà envoyé sans source. En êtes-vous l'auteur?


Perceval 24/11/2010 07:29



Non...,  je n'en suis pas l'auteur... J'ai du le rencontrer sur un site pédagogique... Et c'est pas bien ... mais je ne sais plus où ...! C'est le destin des histoires , de circuler, voire
de se transformer ...