Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eve, n'est pas coupable !

Publié le par Perceval

" Il y a déjà bien longtemps, un être singulier, fait de poussière d’étoile et de poussière de terre, est né entre deux arbres. Le premier s’appelait l’arbre de la connaissance, le second l’arbre de vie." (Etienne Duvaldans http://mythesfondateurs.over-blog.com/

 

Garten der Lüste ParadiesPeut-être est-il nécessaire, pour évacuer cette faute originelle de notre inconscient, de reprendre notre mythe occidental fondateur, et le raconter de façon « juste »...

Les hommes ont fini par se sentir coupables d’une faute qu’ils n’avaient jamais commise !

Le jardin d'Eden était la matrice qui permettait la gestation de l’homme et de la femme, et leur expulsion ne semble être rien d’autre que leur acte de naissance et le blanc seing qui les rend aptes à être « humain ».

Dès, les premiers temps de sa réflexion, par nature, l’humain se reconnaît comme est un être divisé. Il n’est pas fait uniquement d’esprit comme l’ange ni simplement de chair comme l’animal. Il est entre les deux et c’est ce qui fait son originalité ; coincé entre deux tentations, celle de se prendre pour un dieu, ou de se comporter comme une bête …

L’homme est en manque de la femme, et la femme en manque de l’homme. Bien plus l’être humain manque de l’autre. Il doit entrer dans son manque pour entrer dans son désir. En effet le manque est ce qui fait vivre le désir et le désir est le moteur de la vie.

 

 

Dans ce tableau de 1506, pas de Dieu dans le ciel, l'homme habillé d'une toge rose qui nous regarde c'est Jésus... Point d’Ève recevant la pomme du serpent. Point d'Adam la croquant avec Ève, point de glaive et de barbus les chassant du paradis. Point de mort, point de punition. J._Bosch_The_Garden_of_Earthly_Delights_-detail_3-.jpg

 Jésus tient dans sa main gauche la main d’Ève en train de s'agenouiller devant lui, Il indique avec sa main droite que Lui est la forme entière de l'humaine condition, entre l'homme Adam et la femme Ève. Ils sont trois humains. Il est fils de l'homme et de la femme.

Dans ce jardin d’Éden, en son milieu, au-dessus de Jésus, la fontaine miraculeuse, fontaine de jouvence, fontaine de l'éternité. Bosh a employé le même rose que la toge de Jésus pour cette fontaine gothique, percée en son milieu d'un œil, situé au strict centre du tableau, au point de rencontre de ses diagonales, là s'abrite une chouette. C'est celle de Minerve, la sagesse au cœur de la connaissance.

 Point de pomme, point de péché de chair …. Le fruit est censé représenter la connaissance … !

Jerôme Bosch est né vers 1453 et mort en 1516 - Hertogenbosch (Bois-le-duc en français) aujourd'hui en Hollande. 

 Son année supposée de naissance 1453 voit la fin de la guerre de cent ans et la chute de Constantinople... C'est le début des temps modernes. La page du moyen-âge se tourne... Machiavel publie "Le prince" et Thomas More "Utopia".

J Bosch peint le Jardin des délices vers 1505 - 1506.

 Si vous souhaitez garder l'image en haute résolution du triptyque,  vous pouvez cliquer ici

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/62/The_Garden_of_Earthly_Delights_by_Bosch_High_Resolution_2.jpg

 

      *****


Adam-et-Eve-islamique-.-Abou-Said-Ubaud-Allah-Ibn-Bakhitshu.jpg
Adam et Eve islamique . Abou Said Ubaud Allah Ibn Bakhitshu 1294

 Dans le Coran, Adam est doté par Dieu d'une si grande connaissance que tous les anges doivent se prosterner devant lui, ce que l'ange Iblis (Satan) refuse de faire. Celui-ci pousse alors Adam et Ève à manger le fruit défendu. Dieu les punit en les faisant chuter sur terre où leur descendance est condamnée au fratricide. Mais Dieu leur offre le pardon et promet de les guider s'ils se montrent fidèles et refusent de suivre le Mal. 

Si le christianisme a développé à partir de cet épisode l'idée de "péché originel*", permettant d'expliquer l'existence du mal dans l'histoire, le judaïsme et l'islam n'en ont pas tiré les mêmes conclusions. Pour les musulmans, Adam est seul coupable de sa faute, dont l'humanité n'a donc pas hérité. En outre, après avoir été séparés pendant 200 ans, Adam et Ève sont pardonnés par Allah* sur le mont Arafat.

 

Voir également:

Eve, et adamArticle - 06/04/12 - Eve, et Adam - Adam n’aurait-il pas pu croquer « la pomme" en premier … ? Sans doute que non, si les rédacteurs ( conteurs ) ne l’ont pas voulu ainsi … ! Au début, donc,…


France Culture - Les Vivants et les Dieux du 11 mai 2002 par Michel Cazenave

Commenter cet article

En savoir plus 15/08/2013 16:22

Merci!