Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Danger : Religion en vue … -1-

Publié le par Perceval

Une « religion » - nouvelle dans notre cas - est sans aucun doute un objet difficilement identifiable, et potentiellement dangereux. davinci_transhuman.jpgDangereux, car elle semble avoir pris le contrôle d'« esprits » qui ne peuvent se résoudre à critiquer, et bien sûr abandonner leur nouvelle « raison » de vivre … Dangereux, parce que la nouvelle doctrine professée remet en cause, les principes universels et humanistes que notre culture érigent – depuis des siècles - en « valeurs » de civilisation...

 Cette religion est « le post-humanisme »

*****

  •  Mais, ma première question, est en préalable : Est-il légitime, quand «  on est une religion », d'« anathématiser » l'apparition d'une nouvelle religion ; sans réaffirmer violemment posséder, seul, la Vérité... ?

A mon avis le « croyant » ( je n'aime pas ce mot …), ne peut pas être celui qui possède la Vérité, encore moins celui qui est possédé par la Vérité. Il ne peut qu'être : celui qui est sur le chemin de la Vérité...

appolon_spondi.jpg

 Une religion, n'a pas toujours l'apparence coutumière, d'un culte rendu à un être supérieur ( je fais court …). Je rapprocherais, pour ma part, religion et idéologie ; et aujourd'hui même, notre société est beaucoup plus sous l'emprise de la religion du néo-capitalisme, que du monothéisme.


 Je suis catholique, et je connais mieux les conditions qui sous-tendent ma Foi chrétienne, que les « croyances » qui dirigent ma vie, et mes prochains... Ces croyances, sont souvent le terreau de mes (nos ) névroses ; et je fais confiance à la science, à la psychologie pour les débusquer... Je maintiens que mon corps et mon âme ( psyché) sont matériels... Je ne « crois » pas à l'immortalité de l'âme, ni à la métempsychose ; et ce ne sont d'ailleurs pas à mon avis des réponses à des questions spirituelles, mais matérielles... Je pense qu'infini et éternité sont de l'ordre de la création, et qu'ils sont soumis aux contraintes matérielles de l'existant... La science, aura là aussi, son mot à dire …

Popees-corps.jpg

Et le danger à mon avis, est d'établir - à partir d'hypothèses scientifiques, et matérielles – un corpus de croyances ; ce à quoi prétend le post-humanisme...

 Je suis catholique, et ma Foi repose sur un socle « spirituel ». Ce socle, s'apparente beaucoup plus à « une personne », qu'à un objet ( un livre par exemple ), ou qu'à une « preuve » matérielle... Et, une « personne » : parce qu'il y a le mystère même d'une personne... Pour un catholique, cette personne c'est le Christ : c'est à dire un « homme et Dieu ».

 Bref, il m’apparaît de plus en plus, qu'il est humainement dangereux d'absolutiser ( ce qu'à tendance à faire, un peu trop systématiquement, toute religion ...) des concepts sur l'existant ( matériel).

Commenter cet article

Gilbert 03/11/2012 15:56

"Quant à l'échec de l'Eglise, c'est quand même plutôt de notre responsabilité ..."

Tout à fait d’accord, Le jour où j’ai pris conscience que l’église catholique n’était pas faite pour moi, c’est en toute connaissance de cause que je me suis séparé de cette église.

Aujourd’hui je suis un chrétien libre. Libre d’aimer, libre de croire, libre de prier, libre de rendre grâce et de glorifier Dieu. Libre d’ouvrir mon cœur au Seigneur, libre de partager.

Alors oui, l’échec de l’église est plutôt de notre responsabilité, et d’un autre coté je comprends que l’on puisse adhérer à une religion matérialiste, mais de ce point vue là c’est plutôt la
sacrosainte hiérarchie de l’église qui est concernée.

Perceval 04/11/2012 09:47



Je comprends ... cependant, l'institution n'est pas si monolithique, et des mouvements de réforme la traversent. Il faut secouer l'arbre...



Gilbert 03/11/2012 07:53

Personnellement je crois que l’homme qui s’adapte aux progrès de la science est une bonne chose, tant que la science reste au service de l’homme et ne détruit pas l’environnement. De là à faire du
progrès scientifique une religion nouvelle ; je dirais pourquoi pas, cela montre bien le besoin de religion. Mais comme la technologie avance plus vite que la religion, il ne faut donc pas
s’étonner si le matérialisme garde sa suprématie sur le spirituel.

Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

Ce n’est pas tant les progrès de la science qui sont à craindre, mais c’est plutôt l’échec d’une église qui est à pleurer.

Perceval 03/11/2012 10:04



Je ne crains pas les progrés de la science, si l'humain est assez sage pour progresser parallèlement en éthique... Si la science n'est pas à craindre, une religion matérialiste, elle, l'est ...!


Quant à l'échec de l'Eglise, c'est quand même plutôt de notre responsabilité ... Premier point positif: elle a perdu le "pouvoir"; ensuite ... J'ai confiance ...