Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cherchez " La Femme "

Publié le par Perceval

En ce 8 mars, dédié aux femmes, je me propose de rechercher ( ICI : lien vers le site " Cherchez La Femme " ) Hendrik GOLTZIUS détail comment nos grands auteurs et artistes ( hommes ou femmes ) ont vecu leur art au travers de rencontres fondamentales, comme peut l'être la rencontre du masculin et du féminin. Cette expérience originelle qui va jusqu'au plus intime, se vit essentiellement au travers de la beauté, c'est ainsi que la culture nous enrichit chacun des expériences passées des artistes qui ont osé l'exprimer par la peinture, l'écriture, la musique ... etc.

 

Certains livres ont eu pour moi une réelle importance. Elle n’est sans doute pas liée, du moins pas seulement, à une impression due à leur qualité littéraire, mais - surtout - à la correspondance que j’ai cru lire entre l’attente intérieure que je vivais  par ailleurs, et la Le grand Maulnes Brigitte Fossey 2proposition d’une réponse formulée par un écrivain. Il se jouait une scène, véritable moment initiatique, dans laquelle les personnages répondaient, au fil des pages,  à une attente que je n’arrivais pas entièrement à formuler, et qui m’ entrainaient plus loin que je n’aurais pu imaginer … Délice de vivre par héros interposé un passage tout existentiel sur un parcours écrit par un auteur, qui devenait plus proche que le plus fidèle des amis …

 

Parmi ceux-ci: " Le grand Maulnes " d’Alain Fournier.


Une nuit, lors d'une fête étrange dans un domaine perdu des bois de Sologne, Augustin Meaulnes est ébloui par la beauté d'Yvonne de Galais dont il tombe éperdument amoureux.

 

chaine humaine

« Yvonne de Galais, nous avons reconnu
Glissant près des étangs votre princière image,
Et votre grâce claire, et votre oeil ingénu.

Vous avez eu de nous le plus parfait hommage
Qui naît d’un coeur viril aux soirs du désir pur,
Aux soirs des voeux profonds pour un calme voyage. »

Pierre-Henri SIMON, Recours au poème.

 

La suite de ce projet, ce sera ICI:

Commenter cet article