Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catho. cherche tribu...!

Publié le par Perceval

Petit malaise personnel…

Je fréquente plusieurs réseaux, comme beaucoup d’entre nous.

-Hier, j’ai passé la journée, avec les militants d’Europe-Ecologie de ma région( Limousin)P1000770 : journée très intéressante, chaleureuse, avec de vrais contacts, simples et sincères..etc.

 

-Je connais bien le milieu enseignant, je l’apprécie, et je me sens proche de beaucoup d’entre eux, et moins de certains autres…

 - Je connais d’autres milieux, culturels ou ‘ fraternels ..’… Et j’en arrive au ‘ cercle catho. ‘avec lequel, c’est loin d’être simple.

 

Auparavant, - première constatation: ces 'ensembles' n'ont pas d'intersection commune. Je n'y rencontre pas les mêmes personnes, les mêmes codes ( références culturelles, humour, ...etc ), à tel point, qu'il est parfois difficile de parler des uns, aux autres...!

Bien qu’absentes du limousin, il y a dans le catholicisme, toutes sortes de communautés. Elles cultivent leurs particularité comme d’heureuses raisons  à  les préférer aux autres, plus ou moins appuyées, parfois  jusqu’à frôler le repli sectaire … !

 

Pour le "catho de base " ... Il y a la paroisse : entité locale, tout à fait artificielle, très peu cohérente dans sa foi commune. Cette petite communauté est tiraillée entre son curé ( personnalité prépondérante…) et un petit groupe de laïcs assez centré sur lui-même, son pouvoir et ses prérogatives… messe 1Bien sûr, aucun groupe social, n’est à l’abri de ces dérives, somme toute assez banales… Sauf, que , et c’est tout à fait personnel, je mets dans la dimension spirituelle de ma vie, l’essentiel du sens… Aussi, ma quête, en est-elle ‘existentielle’, et mon attachement à l'Eglise ( spirituelle ) en est d'autant plus forte…

 

Mes convictions, ma Foi, mon désir de vivre et partager en société, se nourrissent d’un contenu spirituel : entretenu, porté, nourrit par une Eglise qui se décline de diverses manières. Ma difficulté, dans l’église catholique, est de ne pas trouver la ‘ communauté de base ’, dans laquelle je me sente en véritable relation et communion…


Quelques explications ? Pour 'remonter le niveau' de ce témoignage ( sincère ) mais proche deChevallaz RDV amis la sociologie de bazar; je ferai deux citations :


- « Le catholicisme est devenu aujourd'hui, en bien des milieux, un phénomène de culture plutôt qu'un phénomène d'Église » (Lemieux, 1990).


- « Danièle Hervieu-Léger, l'une des spécialistes de la transformation des croyances religieuses, rappelle que « toutes les analyses sociologiques de la modernité religieuse mettent l'accent aujourd'hui sur l'éclatement des systèmes de croyance et sur la dissémination des petits récits croyants que les individus produisent eux-mêmes à partir de leurs aspirations, de leurs intérêts, de leurs dispositions, de leurs expériences ».

   Ce bricolage individuel s'effectue en référence aux « grands récits » des traditions religieuses, dans lesquels les individus puisent comme dans une bibliothèque de symboles et de formes religieuses. Ce va-et-vient entre la pratique de croyances individuelles et les grandes traditions constitue partout la dynamique de transformation religieuse, dans un aller et retour permanent entre local et global. Les recompositions religieuses ne se font probablement pas selon le schéma « européocentré » bâti par la tradition sociologique de la sécularisation et de la modernisation. » ( revue ‘ Sciences humaines : JEAN-CLAUDE RUANO-BORBALAN )

Commenter cet article