Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Anniversaire: 24 Octobre 1929 - Quelle leçon ?

Publié le par Perceval

1929-black-Tuesday.jpegUne grande partie du krach boursier peut être attribué à l'utilisation irresponsable d'un nouveau jeu : la Bourse.

Dans les années qui précèdent 1929, le marché boursier « offre » la possibilité de faire des gains énormes.... Jeu bourse krachC’est la ruée vers l'or.Les gens achètent des actions avec l'attente de gagner plus d'argent. Les cours des actions augmentent... On emprunte pour investir dans le marché boursier, et l'on crée une « bulle spéculative ». 

Les actions continuent d'augmenter , jusqu'où... ?.Jusqu'au moment où le cours des actions se dissocie des gains réels potentiels.... Les prix ne sont pas entraînés par les « fondamentaux économiques », mais par l'exubérance des investisseurs.

Ce qui – dans cette affaire - est « étrange » c'est l'irrationalité de gens «  très sérieux ... » qui parlent et agissent «  économie » … !1929-1990-2008-les-lecons-des-crises-passees-face-a-la-c.jpg

 

Par conséquent, en Octobre 1929, les actions sont largement surévaluée. Lorsque certaines entreprises affichent des résultats décevants, les investisseurs pressentent que ce serait le bon moment pour « encaisser leurs profits ». Cette vente initiale provoque une chute des prix, ce changement de sentiment du marché se répand bientôt et chacun commence à paniquer et à emboîte le pas. Le marché tombe très rapidement. Normal !

 

Les années 1920 voient de grands progrès dans les techniques de production, ( l'automobile, bien sûr ..). Économies d'échelle et augmentation de la production ne sont pas suivies de la « demande » pour des biens de consommation. De nombreuses entreprises ont du mal à vendre la totalité de leur production, et ces résultats décevants précipitent la chute des cours des actions.

 

La consommation a du mal à s'adapter à la production ( ! C'est le consommateur qui doit s'adapter … ! ), du fait de l'inégalité de répartition des « bénéfices de la croissance économique ». La majorité des Américains continuent de gagner moins de 2000 $ par année.

De plus, le système bancaire est privatisé à l'extrême, avec pas moins de 30.000 banques... Elles sont fragiles, et prêtes our la faillite, s'il y a ruée sur les dépôts...

Soupe-populaire.jpg

Les petits agriculteurs sont également acculés à la faillite parce qu'ils ne peuvent rivaliser dans le nouveau contexte économique qui impose une « meilleure technologie », et l'accroissement de l'offre. Mais, la demande de nourriture n'augmente pas au même rythme. Par conséquent, les prix chutent, ainsi que les revenus des agriculteurs ; et Il est difficile pour les fermiers chômeurs de trouver un emploi dans l'économie.

 

 

 Le 24 octobre 1929, à Wall Street, les États-Unis sombraient dans le jeudi noir


1929 l’effondrement de Wall Street et la crise... par Monde-contemporain

Commenter cet article