Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Homme sans Dieu ?

Publié le par Perceval

Supprimer Dieu de « l'horizon » de l'homme conduit au « mépris de l'homme », fait observer Benoît XVI, qui rappelle l'Holocauste et les « barbaries » de la seconde guerre mondiale. ( Zenit 6 Sept 2009 ) !

Que penser de ce genre de formule, qui a le don d'exaspérer tout agnostique humaniste ?
- Ma première réaction est de m'insurger contre l'idée que l'humanisme ne puisse se centrer qu'autour de Dieu, un peu comme si l'Eglise, ici le pape, ne voulait pas admettre le progrès culturel de notre civilisation ...!  Le refus des ' Lumières ' ...etc...
- Ma deuxième réaction, plus intéressante à mon avis, est de me faire réfléchir ... en cherchant le sens de cette provocation.

Il nous arrive souvent d'affirmer des ' idées reçues ', sans les passer au crible de la critique. Ainsi: ' il n'est pas bien de s'enrichir sur le dos de son prochain ... ' Pourquoi ? Sur quel principe allons-nous fonder notre argumentation ? Chacun n'affirme t-il pas: "Il faut des valeurs ! De la morale ! Il faut moraliser le capitalisme ...!"
Sur quoi fonder les sens de la vie commune de l'agneau et du loup...? Si l'on veut ' moraliser ' leur comportement; il sera nécessaire:
* soit de trouver des arguments ' supérieurs ' qui transcende la vie de chacun... 
* Soit, d' imposer des règles de vie commune, à partir d'un compromis entre les intérêts du loup et ceux de l'agneau; compromis qui a de grandes chances d'exister après un rapport de force. Dans ce cas, la moralisation, est de nature  'matérialiste ' et forcément collective... L'intérêt personnel peut très vite devenir dangereux...

Le pape, ne pousse t-il pas les agnostiques, les athées à justifier de leur morale ..? Et, ma foi... je trouve la question primordiale...!

Commenter cet article