Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eduquer... Transmettre du sens ?

Publié le par Perceval

Nous utilisons facilement une expression, comme " transmettre des valeurs "... A mon avis, il est difficile de parler des "valeurs", si l'on évite de parler du " sens "...
C'est un débat... Je n'ai pas de Vérité... D'ailleurs, j'ai lu avec intérêt ce qu'ecrivait notre ancien ministre de l'éducation nationale, alors que je ne me souviens pas qu'il ait brillé comme tel ...
Luc Ferry rappelle trois grands moments de l'histoire en Occident:

- 1) La vision aristocratique, caractéristique de la Grèce antique. L'éducation a pour but la vertu,  Le mot d'ordre est : « Deviens ce que tu es ! »

- 2) La vision méritocratique, qui se développe à partir du XVIIIe siècle. Le but est d'« élever » - d'où la notion d'élève -  L'objectif est : « Deviens autre que ce que tu étais au départ ! »

- 3) La vision démocratique. Elle émerge dans les années 1960... Le slogan est : « Sois toi-même ! » D'où l'érection de l'élève au centre du système scolaire, la mise en question des notes, le refus des normes considérées comme répressives, la psychologisation des méthodes d'enseignement...

Ferry dénonce, à ce propos, « l'illusion pédagogiste » : « On fait erreur en croyant qu'il faut d'abord motiver les élèves pour les faire travailler. C'est l'inverse qui est vrai. Il n'y a pas d'éducation sans contrainte, d'apprentissage sans effort. L'intérêt d'une matière croît à mesure qu'on la travaille. » ?

« La vertu peut-elle s'enseigner ? »  Nous répondrions facilement que c'est à la famille de transmettre ces valeurs... Ce qu'elle fait pour certains, et ne fait pas pour d'autres ...

La mission de l'enseignant est d'enseigner "ce que l'on sait " et, nous savons aussi qu'il transmet "ce que l'on est"... Ce "on" est en rapport avec notre culture...  Et ce que "l'on est ", par définition, nous échappe, excède tout ce que nous pouvons savoir.
Transmettre et enseigner peuvent être antinomiques et pourtant, ils sont associés !

Peut-on concilier les deux:?

- 1) Tenter de faire de l'école, un lieu à l'abri de la violence, des lois du quartier... Développer l'attention à l'autre, la disponibilité, la tolérance... Aborder avec harmonie la complexité de notre monde ... Etc  Nous sommes sans doute tous assez d'accord ...

- 2) Oser des propositions de sens. Là, je pense ne pas être suivi ...!, comme si cette idée s'opposait nécessairement à cette autre valeur: la laïcité...
Acquérir des savoirs et maîtriser des techniques, oui, mais pour quoi ? Pour quoi est faite l'intelligence humaine? Pour être performant, pour réussir une carrière ..?
Pour avoir envie de prendre des responsabilités, envie de créer, envie de transformer ce monde ..?

Quel est alors le rôle de l'enseignant ?
Insuffler à l'élève l'en-vie.... de travailler, d'aller plus loin.
L'enseignant est alors une présence qui donne un visage à la recherche d'une connaissance, et d'une quête de sens et de vérité.... L'enseignant est aussi une parole ' vivante ' qui transmet ...
Dans une Ecole publique, laïque: quelle responsabilité...!
Mais, je pense, - on ne peut y échapper !

Commenter cet article