Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1- Aimer vos ennemis !

Publié le par Perceval

Mathieu 5 : 43-48 "Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes."

1 - Aimer, n'est pas si simple... Je n'aime pas tout le monde! ( D'ailleurs aimer tout le monde... c'est n'aimer personne.. non..? ) .
2 - Aimer ses ennemis: c'est reconnaitre avoir des ennemis... Ai-je des ennemis...? Je n'ai pas l'impression... 

Un homme a tué votre meilleur ami. De plus ... Il vous hait...
L'aimer en tant qu'il est votre ennemi, ce serait l'aimer en tant qu'il a tué votre ami, ce qui est absurde....
A quoi cela sert-il de se donner un objectif que nous ne pouvons atteindre..! A culpabiliser ..?

Aimer son ennemi..!   A I M E R ...

Pour répondre, personnellement, à ce défi... Il me faut revenir vers ma psyché, mon âme... Avant d'aller plus loin.
Comment Perceval est-il capable de voir dans la "dame hideuse" l'état de son âme? Comment est-il capable de l'entendre - et laisser la cour du roi, pour reprendre la quête...
Cinq années plus tard, après encore plus de combats victorieux, plus de renommée... Il saura comprendre en ce faisant disciple de l'ermite, que ces combats 'pour son âme', ne lui permettent pas de retrouver le Graal...

Ma religion ne me propose pas 'ce maître' physique qui me permettrait de me conduire sur l'ouverture spirituelle...
Aussi, vais-je à la rencontre de ce qui est ' lisible '...


Pour cela, je propose de s'inspirer d'un enseignemrnt bouddhiste:



Les cinq façons de se débarasser de son ennemi

(Stéphane Laborde http://espritscience.blogspot.com/)

Il y a cinq façons de se débarasser de son ennemi, de la moins efficace, à la méthode parfaite les voici :

1) La méthode moyen âgeuse : Le tuer ou le faire tuer. S'en débarasser, le faire enfermer etc...

Avantage : c'est rapide.
Inconvénient : les conséquences sont pénibles (prison, vengeance de ses amis, guerres, représailles etc...), ce qui rend cette solution très inefficace. (cf livres d'histoire, presse ou journaux TV).

2) La méthode chinoise : patienter au bord du fleuve, son corps sans vie finira par passer...

Avantage : Evite les inconvénients de 1)
Inconvénient : C'est long...

3) La vision profonde : comprendre que votre ennemi est votre semblable, il cherche le bonheur comme vous, c'est d'ailleurs peut-être vous même qui avez entravé sa quête du bonheur, s'il cherche à vous nuire c'est en fonction de causes et de conditions multiples, et à sa place vous réagiriez sans doute de la même façon. De sorte qu'à la place de la haine ou de la peur l'amour et la compassion vont prendre la place dans votre esprit. Il n'y aura alors plus d'ennemi mais un être qui souffre, et qui soumis à l'ignorance de la méthode efficace réagit de la plus mauvaise façon possible.

Avantage : Plus rapide que 2)
Inconvénient : nécessite de comprendre les causes et conditions de la haine que génère votre ennemi à votre égard, ce qui demande un effort répété.

4) Le calme mental : voir directement l'émotion de peur ou de haine que suscite l'ennemi dans votre propre esprit, et considérer cette émotion comme un objet extérieur, lui même soumis à l'impermanence, et qui va finir assez rapidement par se dissoudre.

Avantage : Aussi rapide que 3)
Inconvénient : La peur ou la haine peuvent ressurgir, il faudra alors réappliquer la méthode autant de fois que nécessaire...

5) L'union du calme mental et de la vision profonde

L'analyse des causes et conditions de création et dissolution de l'objet d'analyse, unie à la concentration sur l'objet, permettent de faire disparaître totalement la saisie de la réalité absolue des objets à faire disparaître : l'ennemi, les causes, les conditions, la haine, la peur, jusqu'à l'esprit même qui analyse les objet. Il ne reste alors plus rien de tangible, rien sur quoi la souffrance puisse se développer en votre esprit.

Avantage : On est totalement libéré de l'ennemi, de la haine et de la peur. "
...

Voilà... Je propose d'intégrer cela ... C'est loin d'être fait ... Aussi,  je continue ma quête... Et je compte que ' ma Dame' retrouve de sa beauté ( mon âme )...


Commenter cet article

chel 06/04/2010 09:08


Face au commandement de l’Évangile : « Aimez vos ennemis », Martin Luther King a dit : « Pour ma part, je suis heureux que Jésus n’ait pas dit : “Ayez de la sympathie pour vos ennemis”, parce qu’il
y a des personnes pour lesquelles j’ai du mal à avoir de la sympathie. La sympathie est un sentiment d’affection et il m’est impossible d’avoir un sentiment d’affection pour quelqu’un qui bombarde
mon foyer. Il m’est impossible d’avoir de la sympathie pour quelqu’un qui m’exploite. Non, aucune sympathie n’est possible envers quelqu’un qui jour et nuit menace de me tuer. Mais Jésus me
rappelle que l’amour est plus grand que la sympathie, que l’amour est une bonne volonté, compréhensive, créatrice, rédemptrice, envers tous les hommes. » Il ajoutait : « Et je pense que c’est là
que nous nous situons en tant que peuple, pour la justice sociale. Dans cette lutte, nous ne reculerons jamais, mais jamais dans notre action nous n’abandonnerons le privilège que nous possédons,
celui d’aimer. »

Antoine Nouis (réforme 11 juin 2009)


Perceval 06/04/2010 11:41



Bien dit! C'est tout à fait cela ...! Merci ...


L'Amour n'est pas une ' émotion ' du moment...