Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2* Eloge d'Eve, ou du « péché originel »

Publié le par Perceval

Avec « In the mood for love », le film de 'Wong Kar-wai' reprend la quête dans laquelle nous entraine «  l'âme », et encore une fois cette quête reste inachevée et semble nous emplir d'une souffrance en suspend. A mon avis , seule la dimension spirituelle donne sens et justifie cette expérience, qui peut trouver ensuite sa réalisation.


Pour l'homme ( je ne peux pas parler pour la femme... !), la recherche et la rencontre de la Féminité peut susciter dans son âme, un désir d'apprentissage de la Voie.

La plupart du temps, l'homme reste fixé à cette hauteur, voire se complait à vivre de sa nostalgie... ( Loth, qui se retournant, reste figée...). Malheureusement, dans sa sagesse toute sclérosante, certaines sociétés cachent la féminité ( le voile ), ou interdisent sa proximité ( célibat imposé des prêtres ), afin de faire l'économie de la stupeur, puis de l'hébétude qui envelopperait l'âme ( Perceval reste ainsi plusieurs jours, devant 3 gouttes de sang rouge, déposées sur la neige, qui lui évoquent Blanchefleur... ), si, faute de connaître les aléas de la Voie, elle se fixait là...


Bien sûr, ce passage est plus ou moins obligé, et vouloir en faire l'économie, c'est frustrer l'âme, et se priver d'une véritable réalisation de l'esprit...


Ce que l'on nomme, le péché originel, n'est que la chute apparente d'une âme, qui se limiterait à ce qu'elle croit être sa félicité. L'arbre de la connaissance est le chemin obligé, il n'est pas sans risque... A l'image de Dieu, nous prenons le risque de notre Liberté, pour Le rejoindre au delà ...
 

L’Homme n’est pas fait pour le paradis de l’inconscience…

 

 

Rappelons nous ce qu'est l'un des trois joyaux du bouddhisme : la connaissance du Dharma, qui est enseignement et expérience. La connaissance de notre âme, de l'esprit, de la souffrance et des moyens à mettre en œuvre, est nécessaire... Cette connaissance est proposée à tous, elle prend appui sur le désir d'un bonheur non satisfait... C'est une quête ...



Maggie Cheung et Tony Leung évoquent les figures sublimes et langoureuses de l'amour courtois.

Nous sommes dans un roman de chevalerie médiéval, où la dame et le chevalier ont le devoir de rester en marge de la réalité, afin d'inciter chacun à la bravoure, à la conquête perpétuelle.

 

Commenter cet article

windows support phone 22/08/2014 07:34

I am sure that we all must have had perceiving situational emotions in our life. And trust me the more you keep it to your self is the worth thing you can do. It is always good to share these to someone trustworthy or close to you, it would ease your pain.