Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2- Les Ostensions limousines

Publié le par Perceval


A l’occasion d’une pétition qui circule sur le net, à propos de l’argent public versé au profit de l’organisation des ostensions…. Je m’interroge sur ce type de manifestation…

 

J’ai du mal, à justifier ma participation, quant à son contenu spirituel… Le Sillon, revue catholique limousine, assure que les ostensions nous conduisent:

-          « à la source de la foi et à l’acceptation de la sainteté de Dieu en nous, »…

-          Source de la foi, parce qu’elle s’enracinent dans l’histoire… ? Mais , le culte des reliques ne fait pas partie du contenu de ma foi… d’autant plus que l’exemplarité des saints dont il est question, est troublée de faits légendaires qui n’ont d’intérêt que culturel…

-          • « à l’œuvre de paix, de justice, de solidarité de Dieu dans le monde, »

-          Je ne vois pas bien … peut-être du fait de la popularité d’une telle manifestation, qui devrait réunir les participants sur des valeurs fraternelles… ? Idée contestable si l’on sait les débordements violents ( sur St-Junien, par exemple) de processions qui se sont affrontées aux ‘anti cléricaux’ … !

-          • « aux sacrements de la vie chrétienne, Parole de Pain pour notre vie. »

-          Certes il y a un culte et qui ‘devrait’ se centrer sur l’eucharistie… Mais la profusion de costumes, drapeaux et autres folklores, parasite – en ce qui me concerne – ma prière …

De plus, sur cette argumentation spirituelle : il ne me semblerait pas nécessaire que nos communautés chrétiennes fassent appel à l’argent public…

 

Sur l’intérêt culturel, folklorique et touristique… Il me semble indéniable, que tous les sept ans, ces manifestations faites de cortèges costumés, de décorations de rues, de musique traditionnelle … attirent beaucoup de monde et donc présentent pour les cités concernées un intérêt quant à leur notoriété… Aussi, les collectivités locales, ont l’avantage de subventionner des festivités locales qui rencontrent le succès populaire, au même titre que les carnavals ou les festivals ….

 

Je pense, que les catholiques, ne devraient pas cautionner ce type de manifestation. Ils pourraient transférer leur responsabilité aux collectivités, pour leur laisser l’organisation et, éventuellement,  - proposer un contenu religieux, sans que cela participe, en tant que tel, aux festivités… Bien sûr, la tradition populaire ne s’y retrouverait pas… Mais utiliser les sacrements ( il me semble que dans d’autres cas, l’Eglise est beaucoup plus réservé… ! ) pour décorer  ( comme en vrai ! ), me choque …. Je peux rapprocher cette utilisation, à celle qui est bien souvent faite, du rituel du mariage… !

 

Commenter cet article