Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La liberté du catholique

Publié le par Perceval

Un article sur le net titre « A tous ceux qui veulent que le Pape ne soit plus catholique » et développe l’idée : « Que Benoît XVI soit catholique n’est pas une nouveauté, ni un scandale. Et qu’il soit contre le préservatif parce qu’il est catholique n’est ni nouveau, ni scandaleux. Ce serait même le contraire qui le serait. Mais personne n’est obligé de croire ce que raconte le Pape ! » Puis l'idée est développée de mettre pape et cathos dans un même panier...!

Calligraphie «  Liberté » de Karim Jaafar

L’amalgame entre le pape et ceux qui suivent ‘ un chemin spirituel sur la voie catholique ‘, me gène. Je n’aime pas que l’on caricature ce qui pour moi est au cœur du ‘ sens de la vie ‘ : la Foi. L’Eglise n’est pas une secte, qu’elle soit mystique ou institutionnelle… La primauté de l’évêque de Rome est déjà discutable, elle facilite la visibilité (enfin,… devrait !) et l’efficacité et puis, il y le poids de l’histoire… Par contre, moi –en 2009, qui tente de m’appuyer sur ma raison, mon expérience et la tradition ; je pense être assez ‘ homme ‘ pour discerner sur ce qui fonde mon espérance et ma foi…

Ecrire que les catholiques ne devraient être que de moutons, donne une piètre idée de ce que ceux-là pensent de la foi et de la spiritualité… !


Je lis dans les commentaires à cet article : « Du fait de la croyance à une Révélation, il est dans la nature des principes religieux d’être considérés comme immuables. Il y a là un des principaux arguments contre les religions, qui ignorent le progrès des connaissances. »

La foi catholique ne repose pas que sur les ‘ Ecritures ‘ ; mais aussi sur la ‘ tradition ‘ élaborée au cours des siècles avec le pire et le meilleur … ! De plus le statut même de la Bible (à la différence, peut-être, du coran) a évolué ; au point que l’on puisse dire que le christianisme n’est pas une religion du livre ; mais une religion centrée sur l’Homme ( Jésus Homme et Dieu, étant la figuration divine de l’homme en devenir…. ( voir M. Zundel : prêtre catholique ).


Quelqu’un ajoute : « Soit l’on est catholique sans être hypocrite et l’on est pratiquant de ses dogmes, soit on change de prêt à penser, voire on devient athée »

Catholique, je n’ai pas de «  prêt à penser » ! Il suffit de lire les Evangiles pour se rendre compte que Jésus lui-même n’en avait pas et témoigne de la véritable liberté à laquelle il appelle …


Et pour en revenir à Benoît… Pour ces raisons, je me désolidarise...!
Cependant, Il est, je crois (ambiguïté du verbe ‘croire’.( voir note(1). !) de son rôle de faire réfléchir - celui qui emprunte cette ‘voie’- sur l’implication de notre foi dans la vie actuelle, de poser les bonnes questions, d’appeler à évangéliser notre pratique quotidienne…etc. Jésus, - et au mieux chacun d’entre nous, ne condamne personne, ne juge personne. Il condamne des pratiques, et appelle à la conversion.


«  Aime, et fais ce que tu veux » dit St Augustin… En d’autres termes : du moment que tu aimes, ce que tu fais est bien … ! Saint-Paul ajoute (de mémoire), je traduis : «  Tu est libre de tout faire, mais tout n’est pas bon pour toi … » Etre catholique c’est être libre et responsable.

Note (1):  Je crois que je sais et je sais que je crois...!

Commenter cet article

SAGRAMOR 06/06/2010 16:29


Etre Catholique , c'est avoir été nourri de l'autorité spirituelle de l'Eglise,qui avec constance , a perpétué l'enseignement de Jésus.

Sans l'Eglise,l'enseignement de Jésus serait perdu et surtout ne serait pas accroché à l'âme de chaque Chrétien.


Le problème n'est pas l'amour,ni la foi,qui viennent à nous , lorsqu'on les appelle.


Le problème est la perte de l'autorité spirituelle de l'Eglise,qui ne peut être compensé par le renforcement de son pouvoir.

Cela se traduit par un déficit de médiation entre l'Homme et Dieu,auquel la civilisation occidentale n'est pas préparée.

Ce sont leurs institutions,qui ont fait Rome et l'Occident:Vatican,Acadèmie française,Amirauté britannique,Grand état-major allemand...

Nous serons bientôt des "post-Catholiques",sans transmission à nos enfants.