Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pluralisme religieux et Laïcité

Publié le par Perceval

La théologie du pluralisme pourrait être le point d’appuiplanete-religieusegif, d’un système religieux qui aurait la force de se présenter en cohérence avec la démocratie de demain… Aujourd’hui, les religions apparaissent hétéroclites et concurrentielles, donc potentiellement violentes… Comment pouvons-nous ( nous catholiques ) posséder seuls "La Vérité" et justifier de notre recherche de plus d’égalité, de fraternité et de liberté ?

 

A l’Ecole :

Jack Lang justifiait l’accent à mettre sur l’enseignement des religions, « en tant que faits de civilisation » pour « donner à chaque élève accès à la compréhension du monde contemporain ».

 

DebrayEgalement, Régis Debray, justifiait ce désir de renforcer l’enseignement des religions dans l’Ecole laïque par le manque de pertinence des élèves du secondaire à comprendre la signification des œuvres artistiques d’inspiration religieuse, mais aussi par « la menace de plus en plus sensible d’une déshérence collective » … !

 

Régis Debray, semble donc admettre qu’en amont de la morale civique, préexiste un fonds commun de valeurs religieuses universelles.. « C’est la recherche, à travers l’universalité du sacré avec ses interdits et ses permissions, d’un fonds de valeurs fédératrices, pour relayer en amont l’éducation civique et tempérer l’éclatement des repères, comme la diversité, sans précédent pour nous, des appartenances religieuses dans un pays d’immigration heureusement ouvert au grand large »Infini


Bien sûr, cette vision généreuse ne pourrait s’expérimenter que si l’Ecole, propose en pratique un « vivre ensemble » de jeunes issus de toutes les origines sans discrimination, en les éduquant, par là même, au bien commun de la citoyenneté, et  lutter contre les communautarismes, pour ne pas accepter, par exemple, que l’on puisse refuser tel aspect de l’éducation commune au nom de sa différence …

La « Laïcité », par bonheur, ne peut accepter qu’un élève selon les principes de ses convictions et traditions religieuses, puisse réclamer un enseignement général "à la carte"…

 

Ma religion devrait se méfier et condamner tous ceux qui rêvent de développer l’influence d’un culte sur l’éducation et la société !

 

« La laïcité n’est pas une option spirituelle parmi d’autres, elle est ce qui rend possible leur coexistence, car ce qui est commun en droit à tous les hommes doit avoir le pas sur ce qui les sépare en fait » Régis Debray

Voir les commentaires

- Dialogue - pour une éthique* prochaine

Publié le par Perceval

  • Triangle éthiqueSi j’appelle «  éthique » : ce qui se donne pour but d'indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure ; et, surtout,  les « raisons » pour quoi ils le feraient …

  • Parvis gentilsLe monde change ( banalité …) et il serait préférable de ne pas être à la traine … Non par mode, mais pour se faire comprendre, entendre et dialoguer .. Avant de se faire la «  guerre » !

     

     

    Il est urgent de s’expliquer, et de trouver des modalités pour vivre ce rapport contradictoire qu’il peut y avoir  entre le « souci de soi » et le « souci de l’autre »…

    A ces questions répond la philosophie, mais aussi la politique et la religion. Malheureusement, pour beaucoup : ces deux dernières seraient disqualifiées pour «  mauvaise conduite » .. !pstpied

     

    Nous préférons le plus souvent nous prémunir du Mal, par quelque bouc-émissaire , et bâtir des murs, du droit, des lois… plutôt que de concevoir une vision universelle du Bien, qui s’imposerait ( moralement ! comme valeurs…). Le 20ème siècle s’est fracassé contre ses propres utopies. Et cela, au cœur de notre civilisation chrétienne ! ( et de plus, en Allemagne, pays de la raison et des philosophes …).

     

    C’est pour cela, à mon avis, que nous devons repartir de l'éthique, puis de notre Education, de la question de la transmission …

    «  ( … ) on voit bien que la prophétie nietzschéenne s’est accomplie : les idoles sont déchues et, avec elles, le crépuscule. Dans la cité, il n’y a d’aube que celle du divertissement. Les vieilles catégories philosophiques sont les personnages préférés des médias. On y parle sans cesse vérité, courage de la décision, ordre juste, etc. Personne n’est dupe mais tous se sentent trahis. Les gens, d’ailleurs, ne votent plus, tout en passant leur vie à regarder des débats dans lesquels les politiciens s’étripent. En lieu et place du récit collectif, il y a désormais le spectacle collectif. » Cynthia Fleury 

     

    interculturalSur le plan religieux, nous aspirons, à une autre place du prêtre et des laïcs,  et à un retour vers des valeurs qui replaceraient les religions à une juste place… Aujourd’hui, nous savons que cette régulation ne se fera ni par la volonté de convertir, ni par celle d'affirmer qu'une religion possède " La Vérité"  … Alors ? Il reste l'essentiel, l'oeuvre de l'Esprit en soi et le courage du dialogue, au risque soi-même de se convertir ...! 

     

    L’objectif de l’ Education, au-delà de « la transmission des connaissances » est  sans doute là .. ? Donner du sens … Faire émerger une conscience …Ce devrait être aussi, dans le projet,  l’objet de la religion …

    L’histoire récente et le présent des peuples, nous montrent que ni la finitude, ni la dictature n’ont raison du caractère infini de l’Humain…


    Quand il publie La légende des anges (Le Seuil, 1995) Michel Serres dit : « En 68, quand je voulais passionner mes étudiants, je leur parlais politique ; pour les faire rigoler, je parlais de spiritualité. Aujourd’hui, c’est l’inverse. »… Réhabilitons les deux !

     

    La vérité du Politique, ou du religieux, c’est de faire « communauté », «  agapè »… Sans cela nous faisons partie d’une foule sans âme, d’une fourmilière anarchique …


    Inspiration : Cynthia Fleury : Philosophe, professeur à l’Université américaine de Paris, à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’Ecole Polytechnique, Cynthia Fleury a d’abord travaillé pour le CNRS sur les platoniciens de la Perse et de l’Europe de la Renaissance, sur les traces de Henri Corbin et de Christian Jambet…

Voir les commentaires

Le zodiaque, c'est laïque !

Publié le par Perceval

L’imagination est au pouvoir. ZodiaqueDans le cadre de la lutte contre le harcèlement, voici maintenant un projet d’expérimentation de constitutions des classes à partir de signes du zodiaque des élèves et de choix de professeurs ayant eux-mêmes des ascendants compatibles avec ceux de leurs élèves !

Dès la rentrée 2012, un certain nombre d’établissements seraient désignés pour conduire cette expérimentation.
Pour en savoir plus sur cette nouveauté ainsi que la liste des établissements, cliquez ici.

Voir les commentaires

<< < 1 2