Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Histoire de Lancelot, du pays de Passais -3- Le temps des ermites

Publié le par Perceval

Cette histoire commence au temps du '' Passage '' … Le passage du temps des cultes celtes ou gallo-romains, aux cérémonies chrétiennes... Dès le VIe siècle, des saints ermites remplacent les druides les magiciens.

La forêt est vivante : elle accueille les ermites mais aussi les travailleurs du bois. C’est une zone de ramassage du bois mort, de coupes mais aussi d’élevage des porcs, des bovins et des chevaux.

C’est l’évêque du Mans qui, au VIe s., confie à Ernier la mission d’évangéliser le Passais en compagnie de Bômer et Fraimbault.

 

Le père Degoué tenter de répertorier les ermites à l'origine de l'évangélisation de la région. Il faut commencer par noter que les moines-ermite ne restent pas longtemps isolés, ils fondent une chapelle et attirent les paysans ( pagani=païens) par leurs vertus et leur pratique de la prière; ensuite ils visitent les néophytes, forment les catéchumènes, bénissent les sépultures... Et, une communauté s’installe, préfigurant la paroisse....

Ainsi, au VIe siècle, Ernier s’installe à Ceaucé, Auvieu à Mantilly. Dans la seconde moitié du VIIe siècle, Céneri s’installe dans la vallée de la Sarthe, Évremond en forêt d’Écouves et Évroul en forêt d’Ouche. Et, pour ce qui nous concerne ici, il s'agit de Saint-Fraimbault, né vers 500...

 

Rechercher des renseignements sur ces ''saints'', c'est se confronter à des récits merveilleux, ou du moins naïfs...

- Et, cela ne vous gène pas, mon père, dans vos recherches... ? Demande, Anne-Laure...

- Les ''légendes'' sont des récits à lire ( legenda), si nous les intégrons dans nos liturgies ce n'est pas pour leur valeur historique... Tenez ; puisque vous me parliez de votre ancêtre limousin Roger de Laron ; et bien nous pouvons douter que Saint-Martial qui vécut au IIIe siècle et premier évêque de Limoges - n'est-ce pas... ? - ait été selon la légende, l'enfant que Jésus montra digne du royaume des cieux et qui lui présenta la corbeille à la multiplication des pains...

Ce qui m'intéresse, c'est qu'à une place donnée, un temps donné, un personnage a été l'objet d'un culte... Comme on dit, rien ne peut lui disputer cette ''niche''... et surtout, dans notre recherche, la Légende appartient à notre sujet...

- On peut donc mêler le sérieux de la foi, et la légende... ?

- Il est rare que l'on ne quitte la légende, sans profit.... Vous le savez bien … !

 

Il est curieux d'ailleurs de se rendre compte que les légendes qui vous intéressent, comme celle du Roi Arthur ou Artus, utilisent un matériau qui date de cette période de passage... Artus a pu être ce roi semi-légendaire du Ve et VIe siècle, celte et gallois, il tente de prendre la tête de clans contre les conquérants anglo-saxons. Il périt dans cette lutte, mais son corps n'est pas retrouvé... Il reste son histoire, celle d'une cour brillante en son château de Caerléon, ou Camalot... Le roi qui participe à douze batailles, est blessé par trahison, mais est transporté dans l'île d'Avalon auprès de la fée Argante...

 

La Comtesse de Sallembier goûte à quel point son abbé s'est imprégné de la légende arthurienne....

- Mais, à part la période , il n'y a pas de rapport entre nos ermites et les chevaliers de la Table Ronde... !

- En êtes-vous si sûre... ? Il me semble, pourtant, que nous empruntions le même chemin.... Je vous assure.., soyez patiente.

Au cours de ces temps qui nous paraissent obscurs, et sans-doute assez déstabilisants, l'Eglise représente un roc de sécurité; et à l'intérieur de l'Eglise, l'institution monastique...

Nos ermites ont suivi l'exemple de Martin de Tours (316-397), ancien soldat, c'est lui qui a introduit le monachisme en Gaule. Résolu de se faire ermite, il a refusé la prêtrise et recherché la solitude qu'il a trouvé à Ligugé ( près de Poitiers). Il est rejoint par des disciples et son exemple est contagieux...

Saint-Benoît de Nursie (480-547) fonde l'ordre des bénédictins, et institue une ''règle'', base du monachisme occidental.

 

En ce ''Haut Moyen-âge'', peu de moines sont ordonnés, la célébration de la messe n'est pas la tâche propre des moines; et n'est pas journalière... Un moine peut être désigné par l'abbé pour l'ordination, sous la condition de n'être pas ''travaillé par la vaine gloire''... Il n'y a pas une seule manière de célébrer la liturgie, elles sont nombreuses en occident ( gallicane, ambrosienne, mozarabe, celtique, lyonnaise, romaine...)...

 

Radegonde (520-587), princesse, est la cinquième et avant-dernière épouse du roi franc, Clotaire, fils de Clovis... Radegonde, catholique, éprouve du dégoût pour la violence de son mari qui assassine ses plus proches ; et décide de prendre le voile et le cloître... Elle s’installe à Poitiers et fonde deux monastères...

Après avoir en vain essayé de récupérer son épouse, Clotaire soutient les fondations de Radegonde... Il va même rechercher la compagnie des saints ermites... Dans les dernières années de son règne, alors qu’il va guerroyer contre Chramme, Clotaire s’arrête auprès de Fraimbault installé dans une forêt du Maine. Cette halte montre que le roi le connaissait déjà de réputation. Au retour, il passe par les mêmes lieux, et annonce à Fraimbault qu’il lui fait don du domaine de Javron, au nord de l’actuel département de la Mayenne.

Commenter cet article