Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Extase amoureuse de Lancelot

Publié le par Perceval

pont de l'épée Lancelot passant le pont de l'Épée, enluminure d'un manuscrit, vers 1475

 

Dans le texte de Chrétien de Troyes ( Le Chevalier de la Charrette, vers 710 à 771) ; Lancelot est victime d'un coup de foudre, d'une « cristallisation » au sens stendhalien de l’amour fou.

C'est Guenièvre, qui donne à Lancelot des ailes, allant jusqu’à lui faire subir des épreuves terrifiantes comme le passage du pont de l’épée.

Résumé : Lancelot et Guenièvre


Lancelot prenant la Douloureuse Garde (3) Lancelot prenant la Douloureuse Garde

 

Le jour de l'Ascension, un chevalier, Méléagant, annonce à Arthur qu'il détient en ses terres (le royaume de Gorre) un grand nombre de ses sujets. Il les libérera si un chevalier d'Arthur le vainc en combat singulier. Le sénéchal Keu relève le défi, mais il est grièvement blessé par Méléagant, qui enlève alors la reine Guenièvre, l'épouse d'Arthur.

Gauvain part immédiatement sur leurs traces. Il rencontre en route un mystérieux chevalier qui, pour avoir des nouvelles de la reine, accepte de se déshonorer en montant sur une charrette d'infamie. L'amour fou que le chevalier sans nom voue à Guenièvre éclate peu après : il manque de se laisser tomber d'une haute fenêtre pour ne pas perdre la reine du regard, et tombe en extase devant un peigne lui ayant appartenu. Le chevalier parvient à soulever la dalle d'une tombe, aventure qui le désigne comme le libérateur des sujets d'Arthur, puis réussit peu après à passer en Gorre en traversant le pont de l'Epée, au prix d'un effort surhumain.

Ce n'est qu'alors qu'on apprend (de la bouche de Guenièvre) le nom du chevalier : il s'agit de Lancelot du Lac. La reine réserve d'abord un accueil glacial à Lancelot : on apprendra plus tard qu'elle veut ainsi le punir pour avoir hésité, l'espace d'un pas, à monter sur la charrette d'infamie. Après avoir chacun craint la mort de l'autre, Lancelot et Guenièvre finissent par se retrouver, et passent la nuit ensemble.

Tous — y compris Gauvain, qui a échoué à passer en Gorre — regagnent alors la cour d'Arthur, sauf Lancelot, retenu prisonnier par Méléagant. Le récit est alors pris en charge par Godefroy de Lagny, qui déclare poursuivre l'œuvre inachevée de Chrétien de Troyes. Aidé par la sœur de Méléagant, Lancelot parvient à temps à la cour d'Arthur pour vaincre Méléagant, auquel il tranche la tête.

John Maler Collier (27 janvier 1850 à Londres – 11 avril 1934) était un écrivain et artiste-peintre britannique préraphaélite John Maler Collier (27 janvier 1850 à Londres – 11 avril 1934) était un écrivain et artiste-peintre britannique préraphaélite

***La défense de Guenièvre, William Morris, Emma Florence Harrison

La défense de Guenièvre, William Morris, Emma Florence Harrison

Dans ce texte, nous retrouvons la fin'amor, amour parfait ou courtois, célébré dans les poésies des troubadours. Les thèmes de l'abdication totale de la volonté de l'amant devant le désir de la femme aimée, de l'extase amoureuse allant jusqu'à l'oubli de soi, du don réciproque — mais toujours révocable — des corps et des cœurs, sont au centre de l'œuvre.

Rigaut de Barbezieux compare l’extase religieuse à l’extase amoureuse :

« Tout comme Perceval en son temps si ahuri de les voir, qu’il en oublie de demander à quoi servent Lance et Graal, moi j’en suis là, Dame sublime devant votre corps précieux, car alors, j’oublie tout quand je vous regarde. je crois prier ; je suis en fait anéanti » (J.-C. Marol, op. cit., p.67-68).

Lancelot, en tant que parfait amant, ne se plaint pas. Il subit avec patience tout caprice de celle qui aime... Pour lui la reine est sublimée. Il prend la place du fidèle qui adore un être suprême. À la seule vue de la reine, il tombe en extase : « Il ne cesse un instant de la suivre des yeux, dans la contemplation et dans l'extase, aussi longtemps qu'il peut. Quand elle eut disparu, il voulut se laisser basculer dans le vide » (Le Chevalier de la charrette, p. 39). La reine Guenièvre 3

Guenièvre hante tout son être. À sa pensée, tout le reste du monde s'efface. Le chevalier perd tout contact avec la réalité qui l'entoure. Voilà l'exemple le plus caractéristique d'extase amoureuse dans Le Chevalier de la charrette :

« Le chevalier de la charrette est abîmé dans sa méditation comme un sujet livré sans force et sans défense à la souveraineté d'Amour. Sous l'empire de son penser son moi s'anéantit. Il ne sait s'il existe ou s'il n'existe pas. De son nom il n'a plus souvenance. Est-il armé ? Ne l'est-il pas ? Il n'en sait rien. Il ne sait où il va, il ne sait d'où il vient. De son esprit chaque être est effacé, hormis un seul, pour lequel il oublie tout le reste du monde. À cet unique objet s'attachent ses pensées. C'est pourquoi il n'entend, ne voit, ne comprend rien » (Le Chevalier de la charrette, p. 43).

La Dame de Shalott - Guenièvre et autres poèmes d'Alfred Lord Tennyson, 1912Puisque donc il tombe en extase lorsqu'il voit ou pense à sa dame, il n'est pas difficile à deviner sa réaction lorsqu'il prend entre ses mains un peigne qui lui appartient... En effet, Lancelot trouve près d’une fontaine, lieu traditionnel de la rencontre des fées, un peigne avec les blonds cheveux de Guenièvre, comparables à ceux d’Iseut déposés par une hirondelle sur l’appui de la fenêtre du Roi Marc et, ces cheveux pressés contre son cœur lui font plus d’effet que tous les électuaires, les catholicons et les prières conjuguées....

« Il prend soin d'en retirer les cheveux avec des doigts si doux qu'il n'en rompt pas un seul. On ne verra jamais à rien accorder tant d'honneur. L'adoration commence : à ses yeux, à sa bouche, à son front, à tout son visage, il les porte et cent et mille fois. Il n'est point de joie qu'il n'en fasse : en eux son bonheur, en eux sa richesse ! Il les enferme dans son sein, près du cœur, entre sa chemise et sa chair. [...] Tant il a foi en ces cheveux » (Le Chevalier de la charrette).Lancelot Bears Off Guenevere by HJ Ford

Les cheveux blonds de Guenièvre sont comparés à des reliques que le fidèle conserve avec une ferveur religieuse. C'est la même ferveur qu'il montre quand il entre dans sa chambre et « devant elle il s'incline et lui rend une adoration, car il ne croit autant aux reliques des saints » . En plus, le matin suivant, « se tournant vers la chambre avant de s'en aller, il fléchit les genoux, comme s'il se trouvait en face d'un autel » (Le Chevalier de la charrette).

On peut penser que Chrétien de Troyes, ne partage pas toutes les idées de Marie de Champagne sur la Fin'Amor... En effet, il ironise sur les débordements de l’amour courtois et le ridicule des situations qui abaisse l’aura du chevalier, tantôt vautré dans l’eau d’un gué (V. 762-763) la tête et le corps à moitié sortis et coincés dans une fenêtre du château de Baudemagu roi de Gorre (V. 568)... Cependant, ces situations ne font que reconnaître le côté humain de Lancelot … Et, l'humour n'empêche pas le réalisme des blessures du héros abîmé par le tranchant du Pont de l’Epée et plus tard les stigmates et blessures, doigts coupés sur les barreaux de fer etc.."]Eleanor of Aquitaine

Alienor d'Aquitaine

Et, peut-être finalement, nous entendons l'auteur... Chrétien de Troyes - chevalier-poète au service de sa Domina - aurait connu secrètement un amour fou pour Aliénor d’Aquitaine ou pour Marie de Champagne, qu’il aurait maquillé par un masque littéraire de pure rhétorique ..

Chrétien de Troyes ne serait autre que Lancelot: un amoureux transi, impétrant et sémillant qu’une femme accomplie a su transformer et subjuguer. Cet amour impossible ne serait-il pas en fait celui de l’auteur distancié par sa fonction de serviteur de la Domina, que traduit l’écart géographique entre Lancelot et Guenièvre après son enlèvement par Méléagant. C’est dans cette séparation provisoire que le creuset de l’amour fou prend sa place, Marie de Champagne, Aliénor sa mère ne se fondent-t-elles pas dans la même emblématique féminine ? Ce texte inachevé aurait-il été terminé par Godefroi de Leigni où Lancelot devenu un homme épousera la sœur du chevalier félon Méléagant. Ainsi se trouvent réunis les royaumes de Gorre et de Logres.

Commenter cet article