Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur les pas du Roi Arthur -10/.- le XIXe siècle

Publié le par Perceval

''Cornwall'' est parsemée de lieux, pierres ou mottes, qui inscrivent un passage du Roi Arthur... parmi les plus cités :


* Près de Camelford, et non loin de Tintagel – ' Arthur stone ' est une pierre de 2,75m de long, sans doute verticale, elle est couchée depuis des siècles. Elle est située sur les rives de la rivière Camel dans le nord de Cornwall...
Il y a une inscription: "LATINI IC IACIT FILIUS MA ... "; traduite, cela pourrait donner : ''Ci - gît Latinius, le fils de Ma [Carius?]"... Ce ''Macarius'' renverrait ( je ne sais comment...?) à '' Magni Arthur ''… Mais, il y a une autre inscription qui serait écrite dans un alphabet runique-style appelé Ogham - une langue «secrète» utilisé par les druides en Irlande.
L'utilisation de cette pierre remonterait ainsi au sixième siècle.

 


Aujourd'hui, des milliers de touristes visitent
la 'pierre du roi Arthur' chaque année. L' un des voyageurs à faire cette visite, en Juin 1848, fut le poète Tennyson. A propos de sa visite , il a écrit: " Recherche de la pierre du Roi Arthur, finalement trouvée sous deux ou trois sycomores. La pierre, longue de neuf pieds, se trouve dans un cadre humide et pittoresque, près d' un ruisseau. Sur le monument est inscrit un texte, qui la daterait du VIe ​​siècle. " Cette découverte a été l' une des raisons qui l'ont inspiré à écrire ''Idylles du roi '' (1859). 

Aujourd'hui, se trouve là, un centre arthurien : Les visiteurs peuvent marcher à travers les champs où le roi Arthur et Mordred furent réunis pour leur dernière bataille. Une salle d'exposition reprend les légendes, avec jeux pour enfants et boutique ...

** Précédemment, sur cette route qui nous conduit à la pointe de la Cornouailles, nous aurions pu observer une colline, emplacement du ''Castle Killibury'', (Nr Wadebridge). Ici, selon le Mabinogion (premiers écrits gallois du XIe siècle) le texte 'Culhwch & Olwen', fait état de la cour d'Arthur à Kelliwic, où il tient tribunal ...

*** Il y a également un monolithe de granit sur Bodmin Moor, qui ressemble à un cercueil évidé, il est connu sous le nom d'Arthur Bed.


**** Toujours dans le même coin, Dozmary Pool in Bodmin, est un lieu important, puisque on y voit le lac qui abriterait le château enchanté de la Dame du Lac... C'est ici, que le Roi Arthur a reçu d'une main féérique, sortie de l'eau, son épée Excalibur... Et c'est ici, encore que l'épée fut rendue à la dame du lac, par Bedivere alors qu'Arthur agonisait lors de la bataille de Camlann...
Un autre légende est associée à Dozmary Pool, elle concerne Jan Tregeagle, un intendant particulièrement sévère, avec ses fermiers . Il aurait assassiné sa femme, de plus Tregeagle n'hésite pas, contre la richesse et le succès, à faire un pacte avec le diable... À la fin de sa vie, il est damné ; on dit que le fantôme de Tregeagle peut encore être entendu quand il hurle à travers la lande...


Le XIXème siècle, est une période friande de légendes médiévales, et fait souvent référence au cycle arthurien. Le récit des aventures du roi Arthur et de ses (preux) chevaliers connaît un renouveau sans précédent dans la peinture (grâce aux Préraphaélites), la poésie et la culture populaire pendant le règne de Victoria (1837-1901).

« Arthur is come again: he cannot die. » Alfred Tennyson, “The Epic”, v. 72-5

Lord Alfred Tennyson, est le poète favori du règne de Victoria, il magnifie la légende à partir de 1832 dans La Dame de Shalott, les Poems puis les Idylles du roi (1859-1885) La grande œuvre source de langue anglaise, La Mort d'Arthur de Thomas Malory (1470) est réédité de multiples fois …


Précisément, A Lanhydrock, situé non loin de 'Bodmin moor', une superbe demeure victorienne ( 53 pièces ) avec de magnifiques jardins, nous accueille, et nous ramène 130 années en arrière...
Monastère augustinien au Moyen Age, Lanhydrock devient une demeure privée en 1530. Elle est acquise en 1620 par la famille Robartes qui y réside jusqu'après la Première Guerre Mondiale. L'édifice ayant été dévasté par un incendie en 1881, l'habitation avec le nouveau confort, date en majeure partie de l'ère victorienne, les parties les plus anciennes remontant aux années 1620.


 

 

En effet, le temps semble s'être arrêté, comme si les maîtres de maison étaient sortis pour une promenade dans le parc. Nous déambulons dans l'intimité d'anciens vivants, leurs objets personnels, leur chambre, le salon... Les parties des domestiques sont également visibles ; et le tout donne un bon aperçu de la vie de l'époque dans les riches familles anglaises.

Les habitants ont subitement disparu – tous morts aujourd'hui – et tout ce à quoi ils tenaient le plus, s'observe à présent et avec insolence du haut de notre présent… Quelle est donc notre véritable place dans l'histoire humaine ?

 


 

 
 

Sur cette photo prise dans la chambre du capitaine Tommy... Je remarque un élément, une carte … En agrandissant la photo ; je retrouve précisément l'arcane XII de la mort ( Death)... !

Cette valise est celle-là même qu'a utilisée Thomas Agar Robartes (1880-1915), héritier du domaine, à la bataille de Loos ( en Nord-Pas de Calais ) en 1915... Là, où il est tombé au combat ...

Commenter cet article