Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur les pas du Roi Arthur -4/.-

Publié le par Perceval

Au-delà même du 'solaire' , se trouve le Monde Stellaire, représenté par la troisième carte : L'Etoile.

Dans les textes relatifs à Merlin, on y trouve la déesse Ariane qui tisse les étoiles.

C'est le lieu de la Vérité Universelle

Au-delà de toute connaissance géographique, historique, il y a dans toute recherche, tout voyage une possibilité d'un déplacement intérieur, peut-être même spirituel...

L’ÉTOILE est, en vérité, notre Étoile intérieur, notre guide intérieur... 

L'ensemble de ces trois cartes, nous invite au discernement. La Lune représente ce qui nous semble être l'obscurité intérieure, le Soleil une certaine révélation et l’Étoile permet de différencier la chemin de l'illusion et celui de l'Esprit. Et, c'est très difficile … !

L'Etoile nous rappelle, que chacun d'entre nous a une mission à réaliser... Mais, sur ce chemin nous ne sommes pas seuls; et c'est ce que nous verrons – sans doute - ( je garde confiance !) pendant notre voyage.

Mon objectif en entreprenant ce voyage est d'accentuer la prégnance de ce mythe, en moi...

Et, pourquoi celui-là ?

J'espère aussi faire une provision d'images ressenties, d'ambiances et pénétrer encore un peu plus l'environnement de cette Légende. Enfin... pour ce que j'en conscientise !

Partir à la recherche du mystère d'une légende a t-il un sens … ?

Évidemment ! S'il y a mystère, et d'autant plus portée par une légende : le départ pour une quête, donc une recherche, est naturel. Quant au sens de cette recherche, elle est en elle-même, puisque le but n'est pas la cible, mais le chemin : démarche propre au mystère lui-même …

Et si la légende est celle du Graal ; la matière est si importante, si vaste, qu'y mettre un peu d'ordre – un ordre tout personnel bien sûr – est déjà un beau travail.

La légende du Graal, avec sa figure centrale du Roi Arthur est présente dès le Moyen-âge sous sa forme littéraire ; mais elle circule depuis beaucoup plus tôt...

A partir de Chrétien de Troyes, la légende du Graal se croise avec la tradition chrétienne ; mais elle était présente déjà dans une tradition païenne et celte en particulier ...

Les efforts des historiens et de nombreux chercheurs pour établir cette légende sur un fondement historique, ont produit un personnage d'Arthur, chef de tribu...

L'origine de ces légendes se perd dans un obscur passé, attendu que beaucoup de ces aventures symboliques démontrent une époque pré-chrétienne.

Ainsi, Merlin le Sage, dernier frère de la fraternité Druidique, doit avoir été relié à tous les prêtres Druidiques précédents qui prêchaient la Doctrine Universelle que l'humanité d'à présent ne connaît plus.

Aujourd'hui encore, de nombreux pèlerins gravissent péniblement la pente raide du château de Montségur; bastion cathare appelé par certains "Le mont de la Certitude" pour chercher paix et recueillement là où ont vécu et où sont morts des centaines de ''parfaits''.

Mêmes pèlerinages au château de Montréal-de-Sos ( Ariège) ainsi qu'en Espagne où le Montserrat est lui aussi, la montagne des pèlerins.

De même aussi, en Angleterre, vers la chapelle en ruines de Glastonbury où se trouverait le sépulcre de Joseph d'Arimathie, et où le Graal aurait trouvé son dernier refuge.

Cette recherche prend parfois figure d'une chasse au Trésor, aventure symbolique, reprise en divers lieux quelque soit notre tradition...

--- Cette fois-ci, il est temps de fermer ses valises. Et, de se rendre dans cette île étrange, qui rejette l'Europe, roule à gauche, et.. et ... à voir!

Avant de quitter le Northumberland, j'ai envie d'évoquer un château que je n'ai pas visité : : Bamburgh Castle, qui est dit être la ''Joyeuse Garde'' cité dans le ''Lancelot en prose '' (1215) . Initialement, il se nommait la ' Douloureuse Garde ' puisqu'il causait la mort des chevaliers qui tentaient de l'assaillir... Il est l'un des plus beaux châteaux Anglais, et il est sur la côte du Northumberland
Il est le cadre du premier exploit de Lancelot, alors que son nom ne lui avait pas été révélé. Il était le ' chevalier sans nom ', ou ' le blanc chevalier '.
Il gagnera ce château, au cours de trois épreuves : celle des ' trois portes ', celle de la dalle du caveau qui lui révélera son nom, et celle de la crypte et du démon... Les habitants redécouvriront la joie de vivre, la prospérité et la fécondité …
'' Joyeuse Garde '' deviendra le domaine de Lancelot, et son refuge avec Guenièvre lorsqu'il sera pourchassé, et où il serait enterré...
 

- Certaines sources disent que Arthur aurait rasé ''Joyous Gard'' ... Et Malory ( 1470) suggère que le château de Bamburgh est assis sur les ruines de ''Joyous Gard''.  

Commenter cet article